Retour vers le haut

Cette semaine en recherche: Changer la façon dont les athlètes féminines sont représentées dans les médias

Mes intérêts de recherche portent surtout sur comment les médias représentent les athlètes féminines et les sports féminins. Un projet porte sur les Jeux Olympiques de Sotchi et montre comment les médias francophones et anglophones canadiens ont représenté les athlètes canadiens (hommes et femmes) et leurs succès (ou défaites). Un autre s'intéresse à comment les médias sociaux (Twitter et Facebook en particulier) représentent les athlètes féminines par opposition aux médias traditionnels. Les Jeux Pan-Américains et Parapan-Américains et la Coupe du Monde de soccer féminin qui ont eu lieu au Canada en 2015 ont permis d’examiner l’importance d’être l’hôte des compétitions sur la couverture médiatique sportive.

L'objectif est de déterminer comment les questions de genre et fierté nationale se combinent pour, parfois, changer la façon dont les athlètes féminines sont représentées dans les médias. Habituellement, les athlètes féminines sont sous-représentées dans les medias sportifs traditionnels, à quelques exceptions près telles que les Jeux Olympiques. Dans le contexte olympique, les athlètes féminines reçoivent en général une plus grande couverture médiatique ainsi qu’une couverture de plus grande qualité qui ne met pas leur genre au centre des discussions. Les médias digitaux et les médias sociaux en particulier, tels que Twitter et Facebook, peuvent offrir de leur côté une alternative au manque de qualité et quantité de couverture médiatique des athlètes féminines et des sports féminins. Cependant, les études étant encore récentes et peu souvent situées au Canada, on ne sait pas encore dans quelle mesure les médias digitaux diffères  des médias traditionnels et proposent une version moins sexiste et discriminatoire des sports féminins et des athlètes féminines.