Retour vers le haut

Cette Semaine en Recherche:Ecole de l'environnement

Influencer et favoriser la santé des enfants et leur compréhension de la nature au moyen de l’engagement environnemental

Influencer et favoriser la santé des enfants et leur compréhension de la nature au moyen de l’engagement environnemental Le projet de recherche intitulé « Promouvoir la santé des enfants et comprendre la nature au moyen de l’engagement environnemental » est une toute nouvelle collaboration entre Nicole Yantzi (Ph.D.), Yovita Gwekwerere (Ph.D.), chercheuses à l’École de l’environnement et à l’École d’éducation de la Laurentienne, et le Centre familial Laurentien (CFL).

Dans ses recherches, Mme Yantzi met l’accent sur les interactions entre la santé (physique, sociale et émotionnelle) des enfants et leurs milieux quotidiens (foyer, école, terrain de jeu et quartier). Ses travaux reposent sur le fait que, même si l’environnement a une incidence sur les enfants, ceux-ci ont aussi des aptitudes à agir dans leurs milieux. Pour ce qui est de Mme Gwekwerere, ses recherches portent sur l’éducation en matière de durabilité environnementale (EDE) dans les cadres scolaires formels et informels.

Elle collabore actuellement avec des chercheurs en Afrique du Sud pour renforcer les capacités des enseignantes des paliers élémentaire et secondaire à incorporer l’EDE au programme-cadre. Pour les chercheuses qui voulaient trouver un projet sur lequel collaborer, la demande de nouvelles activités d’apprentissage sur l’environnement par le CFL était l’occasion idéale de lancer ce partenariat. En effet, plus tôt cette année, souhaitant rehausser l’engagement environnemental à la garderie, la directrice du CFL a communiqué avec l’École de l’environnement pour demander de l’aide et, en mai, les chercheuses l’ont rencontrée afin de planifier des activités pour les enfants.

Il est encourageant que le CFL ait décelé ce besoin de rehausser le niveau de son engagement environnemental et ait communiqué de son propre gré avec l’École de l’environnement. Souhaitant procurer des avantages à tous les intervenants, cette collaboration ouvrira, pour le corps professoral et la population étudiante des écoles de l’environnement et de l’éducation, beaucoup de possibilités de recherche et de stage touchant la curiosité et l’engagement des enfants par rapport à l’environnement.

Les chercheuses travailleront auprès d’enfants de tous les âges, l’emplacement du CFL étant le cadre idéal dans lequel formuler, vérifier et peaufiner des activités qui amélioreront leur compréhension environnementale. Ceci s’avère indispensable, car, selon les recherches actuelles, la gérance environnementale, plus tard dans la vie, est mieux favorisée chez les enfants qui ont appris à cultiver d’étroits rapports avec l’environnement naturel. Ces recherches appuient et élargissent l’orientation du Centre de recherche ECHO (Evaluating Children’s Health Outcomes).

Les chercheuses remettront au CFL les activités mises au point afin qu’il puisse continuer à s’en servir. Le projet vise à favoriser la nouvelle approche de l’apprentissage préscolaire par le jeu, un programme d’études qui exige que l’environnement naturel fasse partie du processus d’enquête afin d’éveiller la curiosité naturelle des enfants. L’objectif de cette collaboration consiste donc à faire en sorte que les enfants en arrivent à mieux connaître et respecter leur environnement.

Dans le cadre de la première activité, un projet de jardinage, les enfants ont déjà arraché les mauvaises herbes de la parcelle de jardin à l’UL et ont hâte de planter, de cultiver et de récolter les fruits et légumes, qui seront ensuite préparés dans la cuisine du CFL. Au cours des activités d’engagement environnemental, diverses méthodes seront utilisées pour observer les enfants et consigner leur dialogue afin que leur langage et leur pensée en matière d’environnement puissent être examinés. Pour obtenir de plus amples renseignements sur ce projet, veuillez communiquer avec Nicole Yantzi (nyantzi@laurentienne.ca, poste 3355) ou Yovita Gwekwerere (ygwekwerere@laurentienne.ca, poste 3215).