J’ai enseigné ici pendant 36 ans et connais très bien les difficultés auxquelles font face de nombreux étudiants.

Quand j’ai fait mes études universitaires, je me suis démenée. Je travaillais et suivais des cours sans l’appui de ma famille. En troisième année, j’avais de graves ennuis financiers. Je n’oublierai pas le jour que le doyen m’a suggéré de demander une bourse qui m’aiderait. J’ai rempli le formulaire et je l’ai reçue. La bourse ne se chiffrait qu’à 200 $, mais elle m’a procuré un énorme soulagement et m’a aidée à payer mes droits de scolarité. La bourse a tellement allégé mon fardeau que je me souviens encore aujourd’hui de mon soulagement.

Je n’oublierai jamais ce jour et depuis que j’ai pris ma retraite, je veux apporter une aide semblable à un membre de la population étudiante qui en a besoin. Le coup de pouce que j’ai reçu m’a grandement aidé et je sais que beaucoup d’étudiants en ont aussi de besoin.

J’aime mes étudiants et j’adore l’enseignement. Quand les gens me demandent ce qui me manque le plus de Sudbury, je dis toujours que ce sont mes étudiants.

J’espère que la bourse que j’ai financée aidera quelqu’un à persévérer dans ses études.