Scott Ladd, B. Eng.

Je n’ai pas un souvenir préféré de l’Université Laurentienne – j’en ai plusieurs. Je me rappelle d’avoir fait des études avec mes camarades de génie dans la Bibliothèque J.N.‑Desmarais du matin au soir n’importe quel jour de la semaine, de jouer au tennis sur les terrains du campus, de me promener dans les sentiers et de m’entraîner au Centre Ben-Avery. Avant de commencer le programme d’enseignement coopératif, je me débrouillais tant bien que mal sur le plan financier. L’obtention de la Bourse Mason Kossatz m’a permis de joindre les deux bouts. Étant bien reconnaissant d’avoir reçu cette bourse, je voulais réinvestir dans mon alma mater en apportant la même aide que j’ai reçue pendant mes études à la Laurentienne. Je fais des dons à l’Université, car je sais que les fonds aident à améliorer l’établissement et l’expérience éducative des étudiants. Chaque fois que je me rends à la Laurentienne, je m’émerveille des changements et des innovations apportés au campus et j’ai toujours hâte de revenir pour voir ce qu’il y a de neuf.