Retour vers le haut

Dr. Christine Kraus

CHAIRE DE RECHERCHE DU CANADA EN ASTROPHYSIQUE DES PARTICULES

Objet de la recherche

Rechercher la rare double désintégration bêta sans neutrino afin de mieux comprendre la nature des neutrinos.

 

Importance de la recherche

Rechercher une très rare désintégration radioactive pour expliquer les propriétés fondamentales des neutrinos.

 

Chercher les neutrinos pour mieux comprendre l’univers

Les neutrinos sont partout et figurent parmi les particules les plus nombreuses de l’univers. Toutefois, leur petite masse les rend extrêmement difficiles à détecter, car ils peuvent traverser allégrement la matière.

La plupart des neutrinos sont créés par une désintégration radioactive qui se produit dans le soleil. Ces très légères particules ne prennent que huit minutes à atteindre la Terre.

Christine Kraus, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en astrophysique des particules, recherche un type extrêmement rare de désintégration des neutrinos, appelée double désintégration bêta sans neutrino.

Pour la trouver, elle utilise le « SNO+ », un instrument se trouvant au SNOLAB, installation située à environ deux kilomètres sous terre dans le Bouclier canadien à Sudbury, en Ontario. Le SNO+ utilise le même matériel informatique que celui employé dans le cadre d’une expérience antérieure, menée par le SNO (Sudbury Neutrino Observatory) et couronnée de succès. Le SNO+ remplira une large sphère en acrylique (12 mètres de diamètre) d’un scintillateur liquide pour détecter des neutrinos solaires (et autres) qui se meuvent à une vitesse proche la lumière.

Si Christine Kraus réussit à trouver cette rare désintégration, sa découverte permettra non seulement aux scientifiques d’en savoir beaucoup plus sur la nature fondamentale des neutrinos, mais aussi sur l’effet de ces particules sur l’évolution de l’univers.