Retour vers le haut

Dr. Robert Schinke

CHAIRE DE RECHERCHE DU CANADA SUR L’ACTIVITÉ PHYSIQUE ET SPORTIVE MULTICULTURELLE

Objet de la recherche

Élaborer des pratiques pertinentes sur le plan culturel à l’intention des psychologues du sport qui travaillent avec des athlètes d’élite autochtones et immigrants, et favoriser une participation accrue aux sports dans les collectivités autochtones

 

Importance de la recherche

Contribuer à l’élaboration de pratiques pertinentes sur le plan culturel en matière de psychologie du sport au Canada

 

Des approches pertinentes sur le plan culturel pour les athlètes et les organismes de sport

Les approches tenant compte de la culture font défaut, et ce de longue date, parmi les psychologues du sport. Ils traitent tous les athlètes au moyen d’une approche universelle, mise au point par les établissements d’enseignement dominants. Il en résulte un manque de compréhension de l’identité culturelle des athlètes.

Robert Schinke, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’activité physique et sportive multiculturelle, travaille avec des réserves locales du Nord de l’Ontario pour mettre au point des approches pertinentes sur le plan culturel afin de motiver les athlètes autochtones. Son travail a permis de découvrir les pratiques de soutien social des athlètes autochtones – sur le plan personnel, en matière d’entraînement et de la part de la collectivité – tant au niveau communautaire qu’au niveau d’élite.

M. Schinke prévoit que sa recherche permettra à un plus grand nombre de jeunes autochtones canadiens de demeurer actifs en faisant de l’activité physique et sportive, ce qui permettra d’éviter des problèmes de santé comme le diabète, le suicide et la toxicomanie.

M. Schinke examine aussi les défis que les nouveaux arrivants au Canada doivent relever dans le système sportif du pays. Plus de 15 p. 100 des Olympiens canadiens sont des immigrants, dont bon nombre font face à des difficultés d’assimilation culturelle, y compris des pratiques d’entraînement avec lesquelles ils ne sont pas familiers. Il explore comment le système national pourrait mieux comprendre les besoins des athlètes immigrants.

Les réponses que Robert Schinke fournit peuvent entièrement modifier la façon dont nous envisageons les services de sport et de récréation, et transformer la sensibilité culturelle des offres sportives au Canada et à l’étranger.