Retour vers le haut

Cette semaine en recherche: La conférence annuelle des administrateurs et administratrices de recherche (ACAAR) 2017

La conférence annuelle des administrateurs et administratrices de recherche (ACAAR) 2017

Du 7 au 10 mai, M. Sean Parsons (Ph.D.), conseiller en recherche au Bureau des services de recherche, a participé à la Conférence annuelle de l’Association canadienne des administratrices et des administrateurs de recherche (ACAAR) intitulée « Administration de la recherche : Évolution des rôles dans un monde complexe », à laquelle plus de 400 personnes ont participé

L’Association canadienne des administratrices et des administrateurs de recherche (ACAAR) est la voix nationale pour les administrateurs de recherche au Canada. Avec plus de 1 000 membres, l’ACAAR fournit une interface essentielle entre tous les intervenants œuvrant dans le domaine de la gestion de la recherche.

L’Association a pour but de :

  1. promouvoir l’administration de la recherche et l’expertise en gestion au Canada en encourageant l’établissement d’une communauté vigoureuse et dynamique;
  2. offrir et animer de solides programmes et services de développement de la carrière et de perfectionnement professionnel à ses membres;
  3. faciliter la synthèse et la diffusion de l’information et des connaissances sur l’administration et la gestion de la recherche de manière à promouvoir l’excellence personnelle et organisationnelle.

Cette conférence annuelle, qui a eu lieu cette année à Winnipeg (Manitoba), a proposé aux participants près de 100 ateliers et séminaires portant, entre autres, sur l’élaboration de projets de recherche, y compris les perspectives autochtones de la recherche, le financement de la recherche, les orientations stratégiques de la recherche, le leadership et la gestion du changement.

Comme pour toute conférence nationale de l’ACAAR, les représentants des trois Conseils et de la FCI étaient présents et ont animé plusieurs séances au cours desquelles ils ont donné des mises à jour et répondu aux questions sur leurs programmes en cours et leurs orientations futures. L’un des thèmes importants, fil conducteur de toutes les séances des trois Conseils, est leur travail visant à assurer l’équité entre les sexes dans l’ensemble de leurs programmes de subventions. Ce travail, actuellement en cours et que reflètent certains changements de politique, consiste, par exemple, à garantir un congé parental aux boursiers postdoctoraux titulaires d’une subvention des trois Conseils, à s’assurer que la proportion des titulaires féminins reflète la proportion des femmes candidates ou encore à exiger que tous les établissements atteignent leurs objectifs d’équité en matière de chaires de recherche du Canada ou courent le risque de perdre le financement accordé au titre des CRC.

Fait notable cette année, des ateliers « Au fil des échanges » ont été organisés au cours desquels les participants ont échangé leurs vues sur un sujet d’intérêt général. M. Parsons a présidé la séance intitulée « Comment travailler avec les chercheurs pour qu’ils tiennent compte des conseils du personnel des services de recherche », laquelle a attiré un grand public, et les participants ont eu des discussions très pertinentes et ont partagé leurs expériences précieuses.

Plus personnellement pour M. Parsons, le dîner de gala au Musée canadien des droits de la personne et les liens qu’il a forgés avec les participants venus de tout le pays sont au nombre des faits saillants de la conférence de cette année.

« J’ai assisté à la séance de mise à jour des IRSC et j’ai eu ensuite un mot avec le présentateur. Il s’appelle Dale Dempsey et est directeur adjoint aux IRSC. Il se trouve qu’il est aussi un diplômé de la Laurentienne et y était professeur de géographie. En voilà un lien intéressant à cultiver. »

Pour en savoir plus sur l’ACAAR, consultez son site Web à https://cara-acaar.ca/home.