Retour vers le haut

Cette semaine en recherche: Bienvenue au nouveau gestionnaire du nouveau Laboratoire analytique Perdue

L’Université Laurentienne est heureuse d’accueillir le gestionnaire du Laboratoire analytique Perdue, M. Alan Lock (Ph.D.), unité qui ouvrira officiellement ses portes au corps professoral et à la population étudiante en septembre 2018. Le laboratoire se trouvera au deuxième étage de l’Édifice Fielding et abritera du matériel haut de gamme qui sera mis en commun dans le but d’augmenter la capacité de recherche et les collaborations sur le campus.

M. Lock possède quinze ans d’expérience en recherche à titre de biogéochimiste environnemental qui s’est principalement concentré sur l’analyse d’échantillons de sols/sédiments, de matériel biologique, d’eau et d’air. Fier titulaire d’un baccalauréat en sciences environnementales de la Terre et d’une maîtrise en géologie de la Laurentienne, il a publié plus de 50 rapports techniques, manuscrits de conférences et publications soumises à un comité de lecture.

Il s’est également perfectionné en gestion quand il était chef de projet au Centre de surveillance environnementale de MIRARCO alors qu’il préparait à temps partiel sa thèse de doctorat dans le programme des sciences environnementales et de la vie à l’Université Trent. Pendant près de dix ans chez MIRARCO, il a travaillé étroitement avec des étudiants de tous les cycles, des stagiaires et des boursiers postdoctoraux pour les former et les guider dans les méthodes et techniques de la surveillance et de l’analyse environnementales. Chef d’équipe à part entière, il a établi des partenariats et des collaborations avec des universités, des organismes gouvernementaux et des industries.

En 2010, il a pris la tête du laboratoire de la Station de recherche d’Elliot Lake (SREL) qui relève de la Faculté des sciences, de génie et d’architecture de l’Université Laurentienne. Ses fonctions lui ont permis d’enrichir ses connaissances techniques au cours de la gestion quotidienne et du contrôle de la qualité du laboratoire homologué ISO 17025. La SREL fournit des services au corps professoral et à la population étudiante de l’Université Laurentienne ainsi qu’à des clients industriels.

« Doc Lock » a terminé son doctorat en 2016 en publiant trois articles de revue portant sur 1) les techniques avancées de surveillance de la qualité de l’eau; 2) la validation d’un processus d’extraction séquentielle de sols et de sédiments qui préserve les espèces d’arsenic inorganique; 3) des expériences de réactions groupées dépendant du temps pour élucider les mécanismes et les taux de contrôle de la mobilité de l’arsenic dans les lacs. Quand il ne « bricole » pas le matériel analytique du laboratoire, il est probablement à la dérive sur la rivière French pour attraper son repas.

« Le Centre analytique Perdue fait partie intégrante des objectifs stratégiques de recherche de la Laurentienne, indique la directrice des initiatives stratégiques de recherche à l’Université Laurentienne, Mme Gillian Schultze. Nous avons de la chance qu’Alan se joigne à notre équipe, car il a bien hâte de rencontrer et de consulter les chercheurs dans le but de bien administrer les installations centralisées et de répondre aux besoins du corps professoral et de la population étudiante de la Laurentienne ».

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le nouveau Centre analytique Perdue, vous pouvez écrire à alock@laurentienne.ca ou lui rendre visite dans son bureau temporaire au L-648 de l’Édifice Parker.