Retour vers le haut

Rapport annuel

Dernièrement, la communauté de la Laurentienne a parcouru une route exaltante. Nous prospérons à une époque de croissance importante et de changement grisant. Nous avons connu un sursaut d’inscriptions d’étudiants canadiens et étrangers.

Nos programmes spécialisés et nos centres de recherche ont grandement amélioré notre reconnaissance nationale. Le corps professoral de la Laurentienne, classée deux ans de suite comme la meilleure université du pays à vocation de recherche offrant principalement des programmes de premier cycle, est un chef de file mondial de l’enrichissement des connaissances. Forts de cette réputation, nous créerons plusieurs nouvelles chaires de recherche ciblées dans l’année à venir.

Nous continuons d’améliorer notre capacité en exploitant nos atouts en études environnementales, sciences de la santé, exploration minérale et exploitation minière, et nous forgeons des partenariats dynamiques pour entreprendre de nouveaux projets.

Nous sculptons notre image d’université de choix, une de nos cibles stratégiques clés, et nous progressons vers notre but d’améliorer la participation étudiante. Dans le dernier classement général national du Maclean’s, la Laurentienne a gagné quatre places, un record pour une université canadienne. Le magazine a aussi inscrit la Laurentienne sur la liste des trois universités dont les biens et les plans d’action méritent de l’attention.

Nous venons de célébrer notre 50e anniversaire, de souligner notre passé tout en construisant notre avenir, littéralement et au sens figuré. De fait, il y a eu une réelle explosion immobilière sur le campus de la Laurentienne : 80 000 000 $ ont été investis dans de nouveaux bâtiments et des rénovations du campus au cours des cinq dernières années. Bien sûr, ce ne sont pas seulement les édifices qui sont les plus passionnants, c’est la vision.