Vous êtes maintenant dans la zone de contenu principale

M. Amadou Ba, Ph.D., partageant l'histoire inédite des Canadiens africains

Body: 

Dr. Amadou Ba

« L’histoire des Noirs a été très difficile, » a partagé l’historien et chargé de cours à l’Université Laurentienne, M. Amadou Ba, Ph.D. «Les minorités vivent aujourd’hui les répercussions de l’esclavage, de la colonisation et de la discrimination. » Il croit qu’il faut faire connaître davantage l’histoire des Noirs afin de créer une société plus inclusive, prospère et sécuritaire. « Si cela se concrétisait, nous n’aurions pas raison de célébrer cette histoire en un mois particulier. »

Ses recherches de doctorat sur les soldats ouest-africains dans les armées coloniales françaises ont éveillé son intérêt pour l’histoire des Noirs. Curieux de savoir si l’histoire ressemblait à celle de l’Empire colonial britannique, il a commencé à creuser la grande histoire afro-canadienne, découvrant que beaucoup de contributions économiques, culturelles et sociales des Noirs font partie du patrimoine canadien « oublié ».

Tenace dans sa démarche pour mettre en valeur les contributions afro-canadiennes à l’évolution du Canada, M. Ba a publié en 2018 le livre L’histoire oubliée de la contribution des esclaves et soldats noirs à l’édification du Canada (1604-1945), dont la version anglaise (Forgotten History of the Contribution of Black Slaves and Soldiers to the Building of Canada (1604-1945)) a été lancée juste à temps pour célébrer le Mois de l’histoire des Noirs de cette année.

Sa résolution ne s’arrête pas là. M. Ba souhaite publier des livres pour enfants qui font connaître davantage l’histoire des Afro-Canadiens. Lors d’une récente entrevue, il a fait valoir quelques personnages historiques qu’il souhaite explorer dans ses écrits, y compris, entre autres, John Ware, Marie-Joseph Angélique et William Hall. « Il est plus facile de changer la mentalité des enfants que celle des générations plus âgées, a-t-il expliqué. Ces enfants deviendront des adultes et l’avenir de notre société. »