Réaction de l'Université Laurentienne face aux changements apportés aux frais de scolarité

Body: 

17 janvier 2019  - Le gouvernement de l'Ontario a annoncé ce matin que les frais de scolarité des universités et des collèges diminueront de 10 % pour 2019-2010 et seront gelés l'année suivante. Bien que cela réduira les revenus de l'Université Laurentienne, nous appuyons les décisions qui augmentent l'accès aux études postsecondaires pour les étudiants. 

La Laurentienne compte la plus forte proportion d'étudiants de première génération dans la province et l’annonce d’aujourd’hui leur sera bénéfique. 

Cependant, la Laurentienne, comme bien d'autres universités du Nord, se trouve dans une situation financière difficile. Les coûts liés à l'enseignement supérieur dans le Nord sont plus élevés et, au cours de la dernière décennie, les subventions destinées aux étudiants du Nord ont été gelées, tandis que les subventions de fonctionnement ont diminué avec l'inflation. Parallèlement, il y a un besoin croissant d'investissements dans les programmes d’aide en santé mentale, dans le renouvellement du corps professoral et au niveau du soutien aux étudiants. L'Ontario fait également face à un déclin démographique, ce qui met encore plus à l'épreuve notre situation financière.

L'Université Laurentienne se réjouit de l'engagement de la Ministre Fullerton de maintenir les niveaux actuels de financement et de créer un fonds pour soutenir les universités du Nord qui seront les plus touchées par la réduction des frais de scolarité.

Nous partageons l'engagement de ce gouvernement à bâtir la main-d'œuvre de l'avenir de l'Ontario.