Joel Belliveau

Joel Belliveau

Professeur(e) agrégé(e)

Département d'histoire
Arts
A-260, Édifice des arts Campus de Sudbury

Biographie

Joel Belliveau est professeur agrégé au département d’histoire de l’Université Laurentienne Adepte de l’histoire intellectuelle et culturelle, il s’intéresse à la circulation et à la production d’idées au sein des minorités nationales en Amérique du Nord contemporaine. Examinant tant les questions sociales et économiques que les débats sur les questions identitaires, il œuvre à mieux intégrer l’histoire de ces groupes à l’histoire intellectuelle occidentale. L’Acadie du Nouveau-Brunswick et l’Ontario français constituent ses terrains de prédilection actuels.

 Il a publié de nombreux articles portant sur l’Acadie, le Québec, l'Ontario françai et la Catalogne. Sa première monographie, intitulée Le « moment 1968 » et la réinvention de l’Acadie est parue aux Presses de l’Université d’Ottawa à l’été 2014.

Originaire du Nouveau-Brunswick, il a vécu d’un bout à l’autre de la « ceinture bilingue » du Canada, de Shédiac à Sudbury en passant par Fredericton, Edmundston, Montréal et Ottawa. Dans des vies antérieures, il a signé la narration de la série documentaire L’Acadie sans frontières (Radio-Canada Atlantique) et été fonctionnaire pour le ministère des Affaires intergouvernementales du Nouveau-Brunswick et été guide-interprète au Parlement canadien. 

Éducation

  • B.A. (science politique, économie) Université de Moncton, 1997
  • D.E.A. ("diplôme d'études approfondies" - sociologie politique), Institut d'études politiques de Strasbourg, 1998
  • Ph.D. (histoire), Université de Montréal, 2008

Nomination professorale

juillet 2005: professeur adjoint, secteur des sciences humaines, Université de Moncton - campus d'Edmundston

juillet 2007: chercheur sénior, Institut canadien de recherche sur les politiques et l'administration publiques, Moncton

juillet 2009: professeur adjoint, département d'histoire, Université Laurentienne

juillet 2014: professeur agrégé, département d'histoire, Université Laurentienne

Recherche

Profil

- histoire intellectuelle et culturelle du Canada contemporain (XIXe, XXe siècles)

- Acadie, Ontario français, minorités linguistiques et minorités nationales

- mouvements sociaux, mouvements jeunesse et étudiants

- transformations sociales, économiques et culturelles des "Trente glorieuses" (1945-1975)

- historiographie des francophonies minoritaires


Projets en cours

1. Le Canada français dans les imaginaires canadiens, 1914-1982

Projet financé par le CRSH (2012-2017)

Chercheur principal: Marcel Martel (Université York). Co-chercheur: Joel Belliveau

Résumé: Le Canada français, comme espace et référence, a évolué au gré des mutations identitaires et des
conjonctures sociopolitiques. Ce projet de recherche s'intéresse à la place du Canada français
et des groupes minoritaires francophones dans les diversimaginaires nationaux présents au Canada. En d'autres mot, il pose la question: comment les divers segments de la population candienne ont-il imaginé le Canada français? Il scrute aussi l'évolution de ces perceptions sur une assez longue période, puisque le cadre chronologique s'étend de 1882 à 1982 
Ce projet de recherche se penche sur quatre types principaux de sources. Le premier est constituté de manuels d'histoire,
utilisés dans les écoles de langue française et celles de langue anglaise. Ces manuels participent à la
construction d'une citoyenneté fondée sur des valeurs nationales, sociales et religieuses, façonnées par
l'histoire, qui fixent les conditions de participation des citoyens à leur communauté d'appartenance et à la
société civile en général.
Les célébrations de la Victoria Day, de la fête de Dollard des Ormaux, de la Saint-Jean-Baptiste, du Dominion Day, de la fête des Acadiens et du jour du souvenir constituent le second lieu d'étude des mutations identitaires et nationalistes. En
s'intéressant à la commémoration, on analyse le pourquoi vivre ensemble, mais surtout le comment vivre
ensemble, c'est-à-dire les référents identitaires utilisés pour créer un sens d'identification à une réalité
abstraite, soit l'appartenance nationale.
Le développement des médias télévisuels nous procure une autre manière d'explorer les représentations.
Ces productions contribuent à la construction d'un imaginaire qui varie selon la langue et la culture.
Elles illustrent les tensions entre les régionalismes et un imaginaire national prescrit et promus par l'État.
Enfin, l'analyse des mémoires, présentés aux commissions royales d'enquête, par des regroupements de
francophones, d'anglophones et d'allophones, permet de cerner la définition du Canada et celle du
Canada français ainsi que la place accordée au Québec, aux communautés francophones en milieu
minoritaire et aux Acadiens.


2. Les Acadiens et Franco-Ontariens comme minorités nationales : expériences, héritages et parcours comparés

Projet subventionné par le Fonds de recherche de l'Université Laurentienne (FRUL), 2012-2014

Résumé: Ce projet de recherche vise à contribuer à la « départicularisation » des études acadiennes et franco-ontariennes. Il ne s’agit pas de prétendre que l’Acadie n’a rien d’unique ou de remarquable. Plutôt, il cherche à éclairer de quelles manières les expériences singulières des Acadiens et des Franco-Ontariens peuvent être mises en relation avec le cours de l’histoire occidentale et, ainsi, à mieux comprendre tant leurs spécificités que leurs points communs avec d’autres minorités, ainsi qu’avec les majorités canadienne-anglaise et québécoise.

Cet objectif part d’un constat simple : si l’Acadie et l'Ontario français ont été, depuis les années 1970, passablement bien étudiée en soi et pour soi, leurs réalités n’ont été systématiquement mise en relation ni avec les grandes tendances de l’histoire intellectuelle et culturelle de l’Occident, ni avec l’expérience d’autres minorités comparables. 

Ce projet de recherche vise à contribuer aux études acadiennes et franco-ontariennes en revisitant deux périodes charnières, soit "l'ère de l'impérialisme" (1881-1919) et les "années 1968" (1968-1982), par le biais de deux stratégies de "départicularisation" complémentaires :

1.       Arrimer fermement l’histoire et la culture des Acadiens et Franco-Ontariens aux tendances générales de l’histoire intellectuelle et culturelle, principalement occidentale, du moment.

2.       Comparer leurs expériences avec le vécu de quelques autres minorités nationales nord-américaines.


Prix

   

2016 - Gagnant, Prix des fondateurs 2016 de l'Association canadienne d'histoire de l'éducation, pour Le "moment 68" et la réinvention de l'Acadie.

2016 - Finaliste, Prix du Canada 2016 de la Fédération des sciences humaines du Canada, pour Le "moment 68" et la réinvention de l'Acadie.

2013 - Prix d’auteur pour l’édition savante de la Fédération des sciences humaines du Canada 

2008 - Mention d'excellence - soutenance de thèse (Ph.D.) - Prix / Récompense Université de Montréal

2001-2007      Bourses de mérite (2) et de rédaction (1) de l’Université de Montréal

2002-2005      Bourse de doctorat du Fonds FQRSC (autrefois FCAR)

2000-2002      Bourse de maîtrise du Fonds FCAR

1997-1998      Bourse du ministère des Affaires étrangères du gouvernement français

Enseignement


Cours offerts régulièrement

Cours thématiques et séminaires 

-HIST 3XXX / HIST 4XXX  Mutations culturelles et mouvements sociaux des « Trente Glorieuses » (1945-1975) : perspectives canadiennes et nord-américaines

-HIST 4165 – Histoire culturelle et intellectuelle du « long XIXe siècle canadien » (1791-1919), avec un accent sur les représentations de la nation


Historiographie et méthode

-HIST 3006 : Aperçus des approches en histoire canadienne 

-HIST 3096 :L'histoire, les historiennes et les historiens: idées et méthodes

- HIST 5066: Méthodes d'étude de l'histoire


Cours d’introduction et survols

-HIST 1407 : L’histoire canadienne depuis la confédération

-HIST 3136: Histoire de l'Ontario français

-HIST 3236 : Histoire des provinces atlantiques et de l'Acadie




Publications

a)  Livres 

Le « moment 1968 » et la réinvention de l’Acadie. Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa, 2014.

 b) Édition de livres ou de numéros thématiques de revues (délibérations de colloques, périodiques, etc.)

- (avec Tudi Kernalegenn et Yann Fournis) « Dossier : La vague nationale des années 1960 et 1970 : continuités, transformations et ruptures » (5 articles), Fédéralisme-régionalisme (Belgique), Vol.13 (2013). 

- « Petits dérangements : minorités linguistiques et migrations / Minor upheavals : linguistic minorities and migrations ». Minorités linguistiques et société No. 2 (2013)


c)   Chapitres de livres de niveau universitaire

(2016) Joel Belliveau et Marcel Martel, “One Flag, One Throne, One Empire”? Espousing and Replacing Empire Day in French Canada, 1899–1952” dans Matthew Hayday et Raymond B. Blake (dirs.), Celebrating Canada, Volume 1: National Holidays, Annual Celebrations and the Evolving Contours of Canadian Identities, University of Toronto Press, p.125-148.

(2016) Marcel Martel, Allison Ward, Joel Belliveau, and Brittney Anne Bos, “Promoting a “Sound Patriotic Feeling” in Canada through Empire Day, 1899–1957”, dans Matthew Hayday et Raymond B. Blake (dirs.), Celebrating Canada, Volume 1: National Holidays, Annual Celebrations and the Evolving Contours of Canadian Identities, University of Toronto Press, p.109-124.

(2014) «Science contre archétype. Ruptures et mimétisme en historiographie acadienne » dans Patrick D. Clarke Clio en Acadie : Réflexions historiques. Presses de l’Université Laval et CEFAN, p.115-162.

(2012) "Le réseautage étudiant en Acadie comme élément perturbateur de l’ordre social et idéologique, 1950-1975 », dans Annie Pilote (dir.), Mouvements associatifs dans la francophonie nord-américaine, Presses de l’Université Laval et CEFAN, Collection « Culture française d’Amérique », p.159-184.

(2011) « Le père Clément Cormier et l'âge d'or du paradoxal "nationalisme libéral" en Acadie du Nouveau-Brunswick, 1945-1967 », dans Frédéric Boily et Donald Ipperciel (dirs), D’une nation à l'autre : discours nationaux au Canada. Québec, Presses de l'Université Laval (collection "Prisme"), p.209-230.

(2008) “Acadian New Brunswick’s ambivalent leap into the Canadian Liberal Order” dans Magda Fahrni et Robert Rutherdale (dirs), Creating Postwar Canada: Community, Diversity, and Dissent, 1945-1975, Vancouver, UBC Press, p.88-128.

(2006) « Naissance d’un discours discordant : identité et mobilisations étudiantes à l’Université de Moncton avant « L’Acadie, l’Acadie !?! » (1960-1967) », dans André Magord (dir), Adaptation et innovation : expériences acadiennes, Bruxelles, Peter Lang, p.51-75.

(2006) « Contributions estudiantines à la Révolution tranquille acadienne », dans Madeleine Frédéric et Serge Jaumain (dirs), Regards croisés sur l’histoire et la littérature acadiennes, Bruxelles, P.I.E.-Peter Lang (collection « Études canadiennes »), p.169-190.

d)  Articles arbitrés :

(2016) Joel Belliveau et Patrick-Michel Noël, « Éléments pour une rétrospection et une prospection de l’historiographie acadienne », Bulletin d’histoire politique, 24, 2 (hiver), p.33-54.

Belliveau, Joel (2013) « Moncton’s Student Protest Wave of 1968: Local Issues, Global Currents and the Birth of Acadian Neo-Nationalism », Fédéralisme-régionalisme, Vol. 13 (dossier thématique intitulé « La vague nationale des années 1960 et 1970 : continuités, transformations et ruptures »). http://popups.ulg.ac.be/federalisme/sommaire.php?id=1145

 « Les considérations économiques et la (re)constitution du «nous» acadien à l’heure de la naissance du néonationalisme (1968-1972) », Revue du Nouvel-Ontario, No 38 (2013), p.45-67.

 « Cinq représentations savantes de la francophonie des Amériques – réflexions autour d’un ouvrage récent », Minorités linguistiques et société, No.3 (2013). http://www.erudit.org/revue/minling/2013/v/n3/index.html

 « Deux Révolutions tranquilles? Expériences néo-brunswickoise et québécoise comparées », Recherches sociographiques, 46,1 (2005) : 11-34. (en collaboration avec Frédéric Boily) http://www.erudit.org/revue/rs/2005/v46/n1/012088ar.pdf

 « Les bases plurielles des nationalismes périphériques : le cas de la Catalogne », Revue canadienne d’étude sur le nationalisme (CRSN) 29, 1-2 (2002), p.27-37.

 

 f)  Comptes rendus

Kouchibouguac. Removal, Resistance, and Remembrance at a Canadian National Park (Ronald Rudin, Toronto, University of Toronto Press, 2016) pour la revue Mens: histoire intellectuelle et culturelle (texte remis en août 2017).

Le siècle du Règlement 17 : Regards sur une crise scolaire et nationale. (Michel Bock et François Charbonneau, dirs, Sudbury, Prise de Parole, 2015), pour la Revue d’histoire de l’Amérique française, Volume 70, numéro 1-2, Été–Automne 2016, p.169-172.

L’Acadie politique. Histoire sociopolitique de l’Acadie du Nouveau-Brunswick. (Michelle Landry, Québec, Presses de l’Université Laval, 2015), pour la Revue canadienne de science politique, Volume 49, Numéro 3, Septembre 2016, p. 577-578.

La Francophonie nord-américaine. (Yves Frenette, Étienne Rivard, Marc St-Hilaire, dirs. Québec, Presses de l’Université Laval - collection « Atlas historique du Québec », 2013, 304 p.) pour Francophonies d’Amérique, No 38-39 (2014-2015), p.201-204.

Langue et politique au Canada et au Québec : une synthèse historique. (Marcel Martel et Martin Pâquet, Boréal, 2010) dans la Revue d’histoire de l’Amérique française (volume 65, no 1, été 2011).

Remembering and Forgetting in Acadie. A Historian’s Journey through Public Memory (Ronald Rudin. Toronto, University of Toronto Press, 2009.) dans Mens: Revue d’histoire intellectuelle et culturelle. Vol.11, No2 (printemps 2011), p.99-104.

Franco-Amérique (Dean Louder et Éric Waddell. Montréal, Septentrion, 2008.) dans Francophonies d’Amérique. No.28 (2009).

I’m from Bouctouche, Me. (Donald J. Savoie. Montreal-Kingston, McGill-Queen's University Press, 2009, 286 p.) pour la Canadian Historical Review, 91, 4 (December 2010), p. 786-788.

Louis J. Robichaud : Une révolution si peu tranquille (Michel Cormier. Éditions de la Francophonie, Nimbus Press et Léméac, 2004), Acadiensis, 34, 2 (printemps 2005).

Histoire de l’Acadie (LANDRY, Nicolas et Nicole Lang, Sillery, Septentrion, 2001, 342 p.) dans la Revue d’histoire de l’Amérique française, 56,2 (automne 2002) : 262-264.

 

g)   Publication de délibérations de colloques (documents, rapports, résumés, extraits):


Vers un régime fiscal avantageux pour les Néo-Brunswickois, mémoire produit avec Yves Bourgeois, ICRPAP, déposé devant le Comité spécial de l’examen de la fiscalité de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick. Fredericton, juillet 2008.