Women's Gender and Sexuality Studies

Le programme fait l’étude critique du genre dans une structure incluant la race, la classe, l’habileté, la sexualité, l’identité sexuelle et du genre, l’âge, la nationalité et l’ethnie.

Les études sur la femme examinent les sexes d’un œil critique.

En découvrant comment les structures et les présupposés sociaux et culturels sont déterminés selon le sexe, les membres de la population étudiante sont poussés à examiner la manière dont l’identité de la femme est enchevêtrée dans une structure incluant, par exemple, la race, la classe, l’habileté, la sexualité, l’identité sexuelle et de sexe, l’âge, la nationalité et l’ethnie. Étudier la femme n’est qu’une des composantes de ce programme d’études qui examine aussi les hommes et le monde qui nous entoure. Le programme favorise une perspective critique et perfectionne des compétences de recherche et d’analyse tout en mettant les étudiants au défi sur les plans personnel et politique.

Conseiller aux études

Dr. Jennifer Johnson

Téléphone : 705.673.1730 x 601

Courriel : wgsx@thorneloe.ca

Bureau : Secretaire: Susan Moores, 705.673.1730 x 100

Comment faire une demande
Vue aérienne de l'Université Laurentienne
Le Grand Sudbury est la plus vaste ville en Ontario par superficie terrestre, où les activités de plein air ne manquent pas grâce aux lacs et cours d’eau, terrains variés, forêts et réseaux complets de pistes et de sentiers.
Méthode de livraison : Sur campus
Langue du programme : Français

Faits intéressants :

L’étude critique des sexes a entraîné des changements d’envergure tant pour les femmes que les hommes au Canada et dans le monde, dans des domaines clés comme la participation politique, le travail, les soins de santé, la violence faite aux femmes, la justice touchant la reproduction, l’égalité entre les sexes en éducation, l’activisme médiatique, et bien d’autres. Les recherches en études sur la femme sont souvent combinées à d’autres formes de changements sociaux pour faire évoluer les idées sur ce que les hommes et les femmes sont capables de faire.

Le programme d’études sur la femme mise depuis toujours sur la souplesse afin de mettre l’enseignement universitaire davantage à la portée des personnes qui vivent dans le nord de l’Ontario et dans des régions rurales et éloignées.

Il est possible de suivre le programme à Sudbury sur le campus ainsi que par formation à distance, par exemple, un B.A. complet de trois ans avec concentration offert à distance et une majeure sur le campus. Les membres de la population étudiante peuvent combiner les options de l’apprentissage sur le campus et par la formation à distance pour préparer leur grade. Elles peuvent également effectuer une mineure ou un certificat en études sur la femme offerts par le Centre d’éducation permanente.

Les personnes bilingues reçoivent des crédits pour les cours en français et anglais ou peuvent préparer une mineure interdisciplinaire thématique en études sur la femme, offerte au Département de sociologie.

 

En profil :

  • Options souples pour étudier : Les programmes de baccalauréat de 3 ans et de 4 ans (spécialisé) mènent à un baccalauréat ès arts. On peut combiner une majeure, une concentration ou une mineure avec d’autres grades. À l’extérieur des facultés de sciences sociales, des humanités et des sciences, on peut obtenir un certificat en études sur la femme pour apporter un complément aux études. Les personnes qui travaillent déjà dans le domaine peuvent aussi préparer un certificat.

  • Il est possible de préparer une concentration, une mineure et un certificat par formation à distance. L’année d’initiation et certains cours au choix sont offerts en français. Deux membres du corps professoral à temps plein du programme d’études sur la femme donnent des cours interdisciplinaires sur un éventail de sujets, notamment le travail et l’économie mondiale, la famille, l’éducation, la santé, le vieillissement, la violence, la reproduction, la culture populaire, les médias et les arts, la sexualité et la race. Des membres spécialisés du corps professoral à temps partiel dans d’autres domaines apportent de l’expertise dans les cours offerts sur le campus et à distance.

  • Les départements de biologie, d’études classiques, de science économique, d’anglais, d’histoire, de droit et justice, de langues modernes, de musique, d’études autochtones, de philosophie, de science politique, de sciences religieuses, de service social et de sociologie offrent également des cours sur les sexes qui apportent des crédits dans le programme d’études sur la femme.

  • Possibilités de recherche : Le corps professoral à temps plein embauche des auxiliaires de recherche dans le cadre du programme de travail-études de la Laurentienne, mais peut aussi prendre en compte les personnes qui ont des compétences exceptionnelles en recherche pour travailler avec rémunération sur les projets particuliers.

  • Collaboration communautaire : Notre corps professoral collabore avec des étudiantes qui s’intéressent à des organismes comme Voices for Women, le centre d’intervention en cas d’agression sexuelle d’Horizon Santé-Nord, et des comités de planification communautaire annuelle comme Take Back the Night qui luttent contre la violence faite aux femmes avec le YWCA Sudbury, et d’autres. Le corps professoral encourage les étudiantes à appliquer leurs connaissances de la justice sociale et de l’analyse fondée sur le genre dans l’activisme et l’engagement politique et dans les arts, mais surtout dans leurs propres communautés.

  • Symposium annuel de la population étudiante : Les personnes inscrites en études sur la femme ont l’occasion de présenter publiquement leur travail chaque printemps lors de leur symposium annuel, événement où elles apprennent à faire des communications savantes à divers publics. Les familles et les amis sont invités.

  • Association étudiante : L’Association des études sur la femme est un groupe étudiant actif qui organise des événements sociaux et éducatifs et assure la liaison avec les organismes de femmes et de justice sociale du Grand Sudbury.

  • Centre des femmes (sur le campus) : L’affiliation avec le Centre des femmes permet à nos étudiantes d’effectuer du travail important dans la communauté universitaire. Elles peuvent demander des postes rémunérés au Centre à exercer pendant leurs études et participer directement à des activités d’éducation et d’activisme relatives aux sexes et à la justice sociale.

  • Un grade en études sur la femme combine des compétences avancées en analyse, expression orale et rédaction et des connaissances en équité et justice sociale. Les étudiantes ont ainsi une grande confiance en elles et la capacité d’intervenir dans diverses sphères, y compris les rapports de pouvoir au sein de la famille, leur lieu de travail, la politique et les médias.

 

Les étudiantes qui aiment le débat, voient le monde sous une nouvelle optique et mettent tout en cause en effectuant des recherches poussées excelleront en études sur la femme.

Candidats des écoles secondaires de l’Ontario

1 cours d'anglais niveau U/M 12ième année

5 autres cours niveau U/M 12ième année 

Moyenne globale minimale de 70 % des meilleurs 6 cours du niveau U/M 12ième année 

 

Titulaires de cours AP

Titulaires du baccalauréat international

 

Candidats ne provenant pas d'une école secondaire de l'Ontario

Candidats internationaux

Candidats d’autres écoles secondaires au Canada

Transfert d’un collège

Transfert d'une autre université

Candidats adultes

Note pour les étudiants actuels

Les options de grade ci-dessous seront offertes lors de la prochaine année universitaire et ne le sont pas cette année. Si vous cherchez les cours à suivre afin de compléter les options d'un programme d'une année universitaire antérieure, svp consultez avec un conseiller académique.


Pour avoir une description des différents programmes, voir l'onglet "Degree Options" en anglais.

Année :

WGSX-1005FL - Introduction aux études féministes

Dr Jennifer Johnson - Chair, Assistant Professor

Dr Marg Kechnie - Professor Emerita

Dr Andrea Levan - Professor Emerita

OmiSoore Dryden - Lecturer

Shana Calixte - Sessional Faculty

Janet Clark - Sessional Faculty

Carolyn Djaferis - Sessional Faculty

Elia Eliev - Sessional Faculty

Dr Mandy Koolen - Sessional Faculty

Elizabeth McDougall - Sessional Faculty

Laurie McGauley - Sessional Faculty

Laurel OGorman - Sessional Faculty

David Macdonald - Distance Education Coordinator 

Susan Moores - Administrative Secretary