Vous êtes maintenant dans la zone de contenu principale

Darrell Frank | BPHE, B.Ed.

Anciens à la une

Body: 

Darrell Frank, skieur de fond passionné et diplômé de l’Université Laurentienne, était un athlète accompli bien avant son entrée à l’université. Il a remporté plusieurs championnats provinciaux pendant ses études secondaires. Quand il était un jeune athlète, Darrell a décidé de poursuivre un diplôme lié à l'éducation physique pour approfondir sa passion pour le sport. Pendant ce temps, l'Université Laurentienne était en train de créer une équipe de ski de fond, et c'était un ami (Lorne Luhta, B.Sc. ‘68, M.Sc. ‘74) qui lui avait encouragé de faire une demande à l'université ainsi que de joindre l'équipe de ski.

Darrell a été trois fois champion des SUO et une fois champion de ski de fond de l'OIAA. Il a continué à skier tout au long de ses années universitaires. Pendant sa dernière année, Darrell a été nommé athlète de l'année à la Laurentienne. En 1972, il a représenté le Canada à l'Universiade de la Fédération internationale du sport universitaire (FISU) à Lake Placid, NY. Darrell a été médaillé de bronze aux Jeux d'hiver du Canada en 1974 à Pincher Creek, en Alberta, avec l'équipe de l'Ontario.  

Darrell a obtenu son Bachelor of Physical Health and Education en 1972. L’année suivante, Darrell s’est installé à North Bay pour obtenir son B.Ed. à Nipissing University.

Pendant ses études universitaires, Darrell a développé son amour pour le ski et l'entraînement. « Le professeur Ron Wallingford m’a beaucoup influencé pendant mes études à la Laurentienne » a dit Darrell. « Il a contribué à façonner qui j'étais en tant qu'athlète. » Après avoir terminé son B.Ed., Darrell s'est engagé pour une mission d'entraînement d'un an dans les Territoires du Nord-Ouest. Il a passé une semaine à la fois dans les colonies entre Hay River et Tuktoyaktuk, où il a travaillé avec les communautés indigènes comme entraîneur de ski. En 1977, Darrell a entraîné l'équipe nationale junior de ski du Canada lors des championnats du monde juniors à Sainte-Croix, en Suisse, et en 1978, il a été nommé entraîneur de l'équipe nationale féminine. Il s'est installé à Banff en 1978 pour entraîner l'équipe nationale féminine et pour rejoindre la communauté plus large du ski de fond. En tant qu'entraîneur national, Darrell a assisté à de nombreuses courses de la Coupe mondiale et à deux championnats mondiaux de ski de fond.

Darrell a été entraîneur à Cable, Wisconsin, à l'Académie de ski de télémark en 1980, et a été l'entraîneur de Terre-Neuve-et-Labrador pour les Jeux d'hiver du Canada en 1982. Il a été délégué technique pour les courses de la Coupe du monde de 1983 et 1985 à Labrador City, à Terre-Neuve et Labrador.

Alors qu'il était entraîneur à Banff, Karl Krats, un bon ami de Darrell ainsi qu’ingénieur des mines, l’a encouragé de considérer Labrador City, Terre-Neuve et Labrador, comme site d'entraînement potentiel pour son équipe de ski. Darrell a convenu que Labrador City lui conviendrait parfaitement et avait décidé d'amener son équipe pour leur entraînement.  

Alors qu'il était à Labrador City, Darrell a réalisé qu'il ne voulait pas vivre toute sa vie hors d’une valise et a trouvé du travail à la Compagnie minière IOC. Il a rencontré sa femme (Ellen), également une passionnée de ski de fond. Darrell et Ellen ont trois enfants (Adam, Andrew, et Ayla), et ont vécu 32 ans au Labrador.

Au Labrador, Darrell a continué à skier et son entraînement. Il a été bénévole au sein du Menihek Nordic Ski Club à Labrador City pendant de nombreuses années et a entraîné des équipes participant à des coupes du monde, des camps d'automne et des courses de la coupe Shell. Darrell a aidé à organiser et à diriger les championnats nationaux canadiens des maîtres et les jeux d'hiver provinciaux de Terre-Neuve.

Aujourd'hui à la retraite, Darrell passe beaucoup de temps avec sa famille, à son chalet du lac Onaping ou en voyage. Son fils aîné, Adam, travaille comme ingénieur en mécanique à Fernie, en Colombie-Britannique ; son deuxième fils, Andrew, est comptable à Toronto ; et sa fille, Ayla, est récemment diplômée (B.Sc.) de l'Université Laurentienne.