Retour vers le haut

Architecture Laurentienne: La Phase Deux de la construction se met en branle

Le Conseil des gouverneurs approuve le contrat d’exécution du projet de 55 000 pieds carrés au centre-ville de Sudbury

14 février, 2014 - Votant à l’unanimité, le Conseil des gouverneurs de l’Université Laurentienne a donné aujourd’hui le feu vert à l’attribution de la deuxième phase du contrat de construction de l’École d’architecture de la Laurentienne, un contrat de 23 900 000 $. Les travaux de fondation de nouveaux locaux de 55 000 pieds carrés devraient commencer en mars 2014 avec la préparation du site situé au coin des rues Elm et Elgin. 

« La deuxième phase du projet d’Architecture Laurentienne verra ériger au cœur du centre-ville un repère important, a indiqué le recteur et vice-chancelier, M. Dominic Giroux, et nous sommes convaincus que cet édifice sera un lieu d’accueil estimable digne du programme d’études en architecture. »

Conçue par LGA Architectural Partners, l’École d’architecture sera un édifice unique en ce qu’elle se compose de deux ailes distinctes et contrastées. L’aile nord, donnant sur la rue Elm, sera une structure en acier offrant des mezzanines au-dessus du deuxième étage. L’aile ouest, une structure à deux étages, en bois lamellé-collé et lamellé-croisé (CLT), sera la première utilisation à grande échelle de la technologie CLT dans un bâtiment public en Ontario. Les deux ailes, qui offriront en plus une cour intérieure et un passage public, seront occupées par des salles de classe et d’atelier, une salle de conférence, des salons et des bureaux. La première phase de la construction a consisté à rénover les deux bâtiments patrimoniaux où le programme d’Architecture Laurentienne, officiellement lancé en septembre 2013, offre des espaces d’atelier et de bureau du corps professoral.

« Le design est exceptionnel et innovateur, et nous avons les raisons de croire que le résultat final sera, visuellement, un joyau superbe dans le paysage urbain, a déclaré le directeur fondateur d’Architecture Laurentienne, M. Terrance Galvin. Toute la collectivité verra ce bel édifice se dresser et prendre forme au cours des prochains mois, et je pense que ce processus dynamique sera un spectacle tout aussi passionnant. »

Le contrat a été attribué à Bondfield Construction de Concord, en Ontario, à l’issue d’un processus d’appel d’offres concurrentielles. L’exécution du projet de construction est prévue pour dix-huit mois, et environ 100 artisans et ouvriers de la région devraient y participer.

Bondfield Construction est une entreprise familiale canadienne qui, forte de son immense expérience des projets d’infrastructure publique, a su se propulser aux premiers rangs des constructions LEED et écologiques. Son portefeuille de réalisations, dont de nombreux édifices publics dans toute la province, comprend l’École de gestion de l’Université Queen’s, à Kingston, le Complexe d’ingénierie de l’Université de Guelph, le Bâtiment des sciences de l’Université de Waterloo, le Global Innovation Exchange de l’Université Wilfrid Laurier, à Waterloo, le Centre de santé et de bien-être du Collège Georgian à Barrie, l’École Bishop Strachan à Toronto, la Bibliothèque publique de Barrie et le Centre des arts de la scène de Richmond Hill.

L’École d’architecture de la Laurentienne est la première école d’architecture à ouvrir ses portes au Canada depuis 45 ans. Les principaux partenaires de financement du projet sont :

le ministère de la Formation et des Collèges et Universités (MFCU) de l’Ontario
l’Initiative fédérale de développement économique pour le Nord de l'Ontario (FedNOR) 
le Fonds du patrimoine du Nord de l'Ontario     
— le Centre de recherche et d'innovation en bioéconomie (CRIBE) à l’Université Laurentienne

Écoled'ArchitectureProjetsd'immobilisationPhaseDeuxTerranceGalvin