Mme Céline Larivière est nommée doyenne de la Faculté des sciences de la santé

30 avril 2019 - L’Université Laurentienne a nommé Mme Céline Larivière, Ph.D., RKin, au poste de doyenne fondatrice de la Faculté des sciences de la santé qu’elle pourvoit par intérim depuis juillet 2017.

« J’ai l’honneur d’avoir la possibilité de diriger la Faculté des sciences de la santé dans les années à venir, a dit Mme Larivière. Ayant profité de collaborations avec de nombreux membres exceptionnels du corps professoral, du personnel et, bien sûr, de la population étudiante, je suis persuadée que la Faculté est bien placée pour avoir une importante incidence positive sur le bien-être des collectivités de près et de loin. En misant sur les programmes d’études et les initiatives de recherche en cours et prévoyant l’élaboration de nouveaux programmes innovateurs, nous sommes dans une situation de force pour former la prochaine génération de leaders en santé et bien-être. »

De 1994 à 1999, Mme Larivière a préparé un doctorat en physiologie à l’Université d’Ottawa et a été ensuite chercheuse postdoctorale pendant deux ans à l’Institut de recherche de l’hôpital d’Ottawa. Elle a lancé sa carrière à l’Université Laurentienne en 2002 à titre de professeure adjointe à l’École des sciences de l’activité physique, où elle a mis au point un programme de recherche en biologie de cellules musculaires. Parmi ses expériences en administration à la Laurentienne, il faut souligner les postes de vice-doyenne aux affaires francophones de la Faculté des écoles professionnelles (2003-2005), de directrice intérimaire de la recherche (2011) et de directrice de l’École des sciences de l’activité physique (2012-2017). En outre, elle a siégé au comité de direction du Conseil canadien des administrateurs universitaires en éducation physique et kinésiologie (CCAUEPK) ainsi qu’au comité de liaison de l’Ordre des kinésiologues de l’Ontario.

« Mme Larivière a fait ses preuves à titre d’universitaire et est une dirigeante visionnaire, a dit le vice-recteur intérimaire aux études, M. Serge Demers, Ph.D. Elle possède toutes les qualités attendues d’une doyenne exceptionnelle et nous sommes ravis qu’elle ait accepté d’exercer ce rôle de direction à l’Université Laurentienne. »

Tout en assurant la prestation de solides programmes d’études au premier cycle et aux cycles supérieurs, la doyenne apportera des contributions considérables au Plan stratégique de l’Université et assurera la promotion de domaines clés d’excellence en recherche au sein de la Faculté. Relevant du vice-recteur aux études, la doyenne favorisera également des relations solides avec les membres du corps professoral et les directeurs et directrices d’unités, et travaillera en collaboration avec les instances de gouvernance de l’Université, l’École de médecine du Nord de l’Ontario, les autres doyens et doyennes, la haute direction, le Conseil des gouverneurs, les secteurs industriels, les organismes consultatifs externes, les médias et la collectivité.