Le Centre autochtone de partage et d’apprentissage de la Laurentienne est honoré par le Conseil canadien du bois

Le CAPA reçoit un Prix d’excellence en conception de bois 2018

Le 21 novembre 2018 – Le Centre autochtone de partage et d’apprentissage (CAPA) de l’Université Laurentienne a été honoré hier soir dans le cadre de la 18e cérémonie de remise des Prix d’excellence en conception de bois organisée par Wood WORKS Ontario, un programme dirigé par le Conseil canadien du bois. Le programme de reconnaissance vise à souligner les individus et les organismes qui promeuvent l’utilisation du bois dans tous les types de construction, soit par l’excellence de la conception, des activités de sensibilisation ou l’innovation.

Le CAPA a ouvert ses portes en 2017. Il a une superficie de 7 500 pieds carrés et une formidable salle ronde, inspirée du wigwam, un bâtiment traditionnel des Autochtones de la région. La conception primée est dotée de quatre entrées, l’une donnant sur chacun des points cardinaux (nord, sud, est et ouest). La salle a également un toit vert écologique et durable et offre une vue sur les espaces d’enseignement en plein air, la zone paysagère avoisinante et l’accès à ceux-ci. La conception du CAPA tient compte des idées de la collectivité autochtone, y compris du Conseil de l’Université Laurentienne pour la formation des Autochtones.

« Le caractère architectural unique du CAPA assure une présence visible pour la communauté autochtone de la Laurentienne. Cette distinction témoigne de l’architecture et de la conception incroyables de la salle ronde multifonctionnelle, un espace qui permet aux membres autochtones et non autochtones de notre collectivité à se réunir et à célébrer d’importants événements, tels que Maamwizing, le colloque autochtone biennal de l’Université Laurentienne, », a dit le recteur et vice-chancelier par intérim de l’Université Laurentienne, Pierre Zundel.

Le CAPA offre à la population étudiante des espaces d’apprentissage informels. Aux membres du personnel et aux aînés, il offre des espaces de travail et d’enseignement. La salle peut accueillir de grands groupes dans de nombreuses configurations, ce qui en fait l’emplacement idéal pour des activités d’enseignement, des réunions, des conférences et des célébrations.

 

AU SUJET DE L’UNIVERSITÉ LAURENTIENNE

Située sur le territoire couvert par le Traité Robinson-Huron de 1850, l’Université Laurentienne reconnait qu’elle se trouve sur les terres traditionnelles des Premières Nations d’Atikameksheng Anishnawbek et de Wahnapitae. La Laurentienne se fait un devoir de renforcer les fondements du savoir dans l’enseignement supérieur et la recherche, d’offrir une expérience universitaire hors pair en anglais et en français assortie d’une approche englobante de l’éducation autochtone. Avec ses partenaires fédérés, elle prépare des leaders qui apportent des solutions innovatrices et intelligentes à des problèmes locaux et mondiaux.