Retour vers le haut

L’Université Laurentienne nomme le doyen de la faculté des études supérieures

La Laurentienne est heureuse d’annoncer la nomination de M. David Lesbarrères, Ph.D., au poste de doyen de la Faculté des études supérieures

25 février 2016 – L’Université Laurentienne est heureuse d’annoncer la nomination de M. David Lesbarrères, Ph.D., au poste de doyen de la Faculté des études supérieures pour un mandat renouvelable de cinq ans à compter du 1er juillet 2016. 

M. Lesbarrères est le doyen intérimaire de la nouvelle Faculté des études supérieures qui a été créée en mars 2014 pour refléter l’importance croissante des 38 programmes de maîtrise et de doctorat à l’Université. Il était auparavant directeur des études supérieures. 

« M. Lesbarrères a d’impressionnants antécédents à la Laurentienne, a souligné le recteur et vice-chancelier, M. Dominic Giroux. Sous sa direction depuis août 2011, les inscriptions aux études supérieures à la Laurentienne ont augmenté, tout comme le nombre de programmes offerts. Avec David à la barre, nous continuerons d’élargir notre portée et de rehausser les possibilités aux cycles supérieurs. » 

En 2004, M. Lesbarrères s’est joint à la Laurentienne, après l’obtention d’un doctorat à Angers, en France, et d’une bourse postdoctorale au Département des sciences environnementales et biologiques à l’Université de Helsinki. De 2005 à 2008, il a été directeur adjoint du Département de biologie et depuis 2007, coordonne la M.Sc. en biologie à l’Université Laurentienne. En outre, il siège actuellement au Conseil ontarien des études supérieures. 

« Je suis fier de cultiver les programmes d’études supérieures à la Laurentienne, a affirmé M. Lesbarrères. Notre corps professoral et notre population étudiante se font connaître sur la scène mondiale pour leur expertise dans des domaines divers et je me réjouis à la perspective de voir multiplier les réussites au fur et à mesure que nous offrirons davantage de programmes au cours des prochaines années. » 

Le plan d’expansion des études supérieures de la Laurentienne précise le besoin d’accélérer les possibilités offertes dans trois domaines d’excellence (durabilité environnementale, innovation et exploration minières et santé dans les milieux ruraux et du nord) ainsi que deux domaines axés sur les besoins régionaux (gouvernance et relations autochtones, et développement économique durable du nord). L’Université prévoit une croissance des inscriptions allant de 589 étudiants en 2014-2015 à 859 étudiants en 2018-2019. 

Parmi les programmes qui prendront de l’expansion, il faut souligner, entre autres, les maîtrises en architecture, santé interdisciplinaire, géologie, biologie, humanités et orthophonie et les doctorats en écologie boréale, santé dans les régions rurales et du nord, génie des ressources naturelles et géologie des gisements minéraux. 

Études supérieuresDavid LesbarreresFaculté des études supérieures