Retour vers le haut

Une collaboration innovante et renforcée entre l'Université Laurentienne, le Collège Boréal et La Cité

Établissement d’un parcours accessible et sans précédent pour les diplômés collégiaux francophones en administration des affaires

Sudbury ON, le 26 janvier 2016 – L’Université Laurentienne, le Collège Boréal et La Cité ont procédé aujourd’hui à la signature d’une entente d’articulation accélérant l’obtention d’un baccalauréat en administration des affaires pour les diplômés des deux collèges francophones de la province.

 

Dès septembre 2016, les diplômés des programmes de deux ans en Techniques en administration des affaires du Collège Boréal et de La Cité bénéficieront d’un modèle avantageux de type 2+2 permettant d’acquérir un baccalauréat en administration des affaires (B.A.A.) de l’Université Laurentienne. Selon cette entente, les diplômés collégiaux n’auront qu’à compléter l’équivalent de deux ans d’études universitaires ainsi qu’un cours de statistique afin d’obtenir leur diplôme. Cette reconnaissance est sans précédent au sein de la communauté francophone dans le domaine de l’administration et figure parmi les plus profitables en Ontario.   

 

Les étudiants du Collège Boréal et de La Cité désireux de poursuivre leurs études à la Faculté de gestion de l’Université Laurentienne pourront également accéder à leur cours en français soit sur campus ou selon un modèle hybride. Cette flexibilité permettra à ceux qui désirent entrer dans le monde du travail de compléter leur formation à distance tout en poursuivant leurs activités professionnelles. De plus, la combinaison d’un diplôme collégial et d’un baccalauréat fournira à ces étudiants un avantage concurrentiel sur le marché du travail et l’accès à plusieurs désignations professionnelles.

 

Cette entente a été réalisée grâce à une subvention du Conseil pour l’articulation et le transfert – Ontario (CATON).

 

Citations :

 

« Mise sur pied par l’Université Laurentienne, le Collège Boréal et La Cité, cette entente s’inscrit dans une volonté assumée de faire progresser le continuum d’études postsecondaire en français, à l’échelle de l’Ontario. En tant que première université bilingue désignée en vertu de la Loi sur les services en français, la Laurentienne veut reconnaître la qualité des programmes de formation en français offerts au niveau collégial et augmenter les passerelles francophones menant au niveau universitaire pour le bénéfice des étudiants. »

            Dominic Giroux, recteur et vice-chancelier de l’Université Laurentienne

 

« Par cette nouvelle entente d’articulation, le Collège Boréal et ses partenaires poursuivent une collaboration étroite à l’échelle de la province afin d’offrir aux étudiantes et étudiants francophones de tout l’Ontario davantage de flexibilité dans l’atteinte et la réalisation de leurs objectifs de carrière. Cette initiative témoigne d’une volonté conjointe qu’ont le Collège Boréal, La Cité et l’Université Laurentienne de travailler ensemble dans le cadre d’une stratégie concertée plaçant ces étudiantes et étudiants au premier plan. » 

Pierre Riopel, président du Collège Boréal

 

« Cette nouvelle entente, une collaboration innovante et renforcée, témoigne d’une volonté commune entre nos trois établissements d’offrir à nos étudiants et étudiantes ce qu’il y a de mieux comme options de formation tout en répondant davantage aux réalités actuelles et futures du marché de l’emploi. »

Lise Bourgeois, présidente de La Cité

 

« Le CATON est fier d’apporter un soutien à ses partenaires collégiaux et universitaires, comme l’Université Laurentienne, le Collège Boréal et La Cité, dans leur engagement envers l’établissement d’un système éducatif qui répond aux besoins des étudiants. Cette entente est axée sur la mobilité et permettra à former des diplômés hautement compétents, hétérogènes et capables de s’adapter aux exigences économiques de l’Ontario. »

Glenn Craney, directeur général du Conseil pour l’articulation et le transfert – Ontario

Administration des affairesCollege BorealLa CitéEntente d'articulationCollège francophoneÉtudiants francophones