Simon Laflamme

Simon Laflamme

Directeur, Doctorat en humanités | Professeur titulaire

Département de sociologie
Arts
A-249, Édifice des arts Campus de Sudbury

Biographie

Simon Laflamme a fait des études de philosophie et de sociologie. Il enseigne à l'Université Laurentienne depuis 1984. Il y donne des cours de théorie et de méthode dans le programme de sociologie et dans celui de doctorat interdisciplinaire en sciences humaines. Il est un des fondateurs de la revue Nouvelles perspectives en sciences sociales. Il est membre actif du comité de rédaction de la revue. Il est auteur de plusieurs livres dont Le meurtre du partenaire intime (Sudbury, Prise de parole, 2018, avec Mélanie Girard), L'autonomisation des sciences humaines (Paris, L'Harmattan, 2016), Suites sociologiques (Sudbury, Prise de parole, 2006), Homogénéité et distinction (Sudbury, Prise de parole, 2003, avec Ali Reguigui), Des Biens, des idées et des personnes au Canada (1981-1995): un modèle macrologique relationnel (Sudbury/Paris, Prise de parole / L'Harmattan, 2000), Communication et émotion. Essai de microsociologie relationnelle (Paris, L'Harmattan, 1995), La Société intégrée (New York/Paris, Peter Lang, 1992).

Éducation

  • Doctorat de 3e cycle (sociologie), Université Paris 7, 1983
  • Maîtrise ès Arts (sociologie), Université d'Ottawa, 1981
  • Maîtrise ès Arts (philosophie), Université d'Ottawa, 1979
  • Baccalauréat ès Arts (philosophie), Université d'Ottawa, 1977

Sur l'Internet

http://simonlaflamme.ca/?lang=fr

Recherche

Ses recherches portent sur diverses questions de la communication, de l'économie et des rapports entre les populations selon qu'elles sont minoritaires ou majoritaires. Il développe une théorie relationnelle aux niveaux tant macrologique que micrologique.

Prix

  • Prix d'excellence en recherche de l'Université Laurentienne, 1996

Publications

  •   Mélanie Girard et Simon Laflamme, Le meurtre du partenaire intime. Relation et émoraison, Sudbury, Prise de parole, coll. « Épistémè », 2018.
  • Simon Laflamme, Julie Boissonneault, Lianne Pelletier et Roger Gervais, Pour des modèles de vitalité. Le dynamisme culturel de la francophonie canadienne en milieu minoritaire, Ottawa, Éditions du CFORP, 2018.
  • Simon Laflamme, « Quelques éléments pour une sociologie du projet. De la difficulté des assises subjectivistes », dans Denis Martouzet (dir.), Le projet fait les acteurs. Urbanisme, complexité et incertitude, Tours, Presses universitaires François-Rabelais, coll. « Villes et territoires », 2018, p. 65-76.
  • Paul Jalbert et Simon Laflamme, « La communication au sein de foyers familiaux. Une nouvelle preuve de la pertinence d’une analyse relationnelle », Nouvelles perspectives en sciences sociales, vol. 13, no 1, 2017, p. 373-401.
  • Pierre Bouchard, Mélanie Girard et Simon Laflamme, « La langue de communication et l’autoestimation de la compétence dans le Nord-Est de l’Ontario », La revue canadienne de langues vivantes, vol. 73, no 3, 2017, p. 259-292.
  • Julie Boissonneault et Simon Laflamme, « Le décrochage culturel ou passer de l’école franco-ontarienne à l’école de langue anglaise », Nouvelles perspectives en sciences sociales, vol 12, no 2, 2017, p. 101-161.
  • Pierre Bouchard, Mélanie Girard et Simon Laflamme, « Le rapport aux médias dans le nord-est de l’Ontario : pas trop de lecture », Revue du Nouvel-Ontario, no 42, 2017, p. 11-137.
  • Simon Laflamme, L'autonomisation des sciences humaines. Théories en sciences humaines au XXe siècle, tome 1, Paris, L'Harmattan, coll. « Pour comprendre », 2016.
  • Simon Laflamme, « La notion d’identité dans les sciences sociales en Ontario français », Cahiers Charlevoix. Études franco-ontariennes, Ottawa, La Société Charlevoix / Les presses de l’Université d’Ottawa, no 11, 2016, p. 73-112.
  • Stéphane Richard et Simon Laflamme, « La santé psychique des travailleuses sociales du Québec et de l’Ontario », Intervention, no 144, 2016, p. 55-70.
  • Simon Laflamme, « Anthropocentrisme et sciences humaines », Nouvelles perspectives en sciences sociales, vol 11, no 2, 2016, p. 303-321.
  • Simon Laflamme, « Le postulat d'un acteur rationnel en sciences humaines : une demi-vérité persistante », Nouvelles perspectives en sciences humaines, vol. 11, no 1, 2015, p. 355-375.
  • Simon Laflamme et Run-Min Zhou, Méthodes statistiques en sciences humaines. Avec des illustrations tirées du logiciel SPSS, Sudbury, Prise de parole, coll. « Cognitio », 2014. Le cahier d'exercices et le solutionnaire sont publiés en 2016.
  •  Simon Laflamme, « L'Échange : entre l'empirique et l'analytique », Nouvelles perspectives en sciences sociales, vol. 9, n° 2, 2014, p. 95-113.
  • Christiane Bernier, Simon Laflamme et Sylvie Lafrenière, « Disociation entre perceptions et pratiques. De la langue d'exposition aux médias en milieu minoritaire canadien », Revue du Nouvel-Ontario, n° 39, 2014, p. 83-163.
  • Simon Laflamme, « Les perspectives amoureuses et conjugales chez les jeunes du nord-est de l'Ontario », Cahiers charlevoix. Études franco-ontariennes, n° 10, Ottawa, La Société Charlevoix / Les Presses de l'Université d'Otawa, 2014, p. 171-209.
  • Christiane Bernier, Simon Laflamme et Sylvie Lafrenière, « Dans quelle langue officielle s'expose-t-on aux médias en milieu minoritaire canadien », dans Rodrigue Landry (dir.), La vie dans une langue officielle minoritaire au Canada, Québec, Presses de l'Université Laval, coll. « Langues officielles et sociétés », 2014, p. 173-194.
  • Belaïd Aouni et Simon Laflamme, « From Mono-Criterion to Multi-Criteria Decision Aid: A Necessary but Unfinished Evolution in Operational Research », International Journal of Applied Decision Sciences, vol. 7, no 2, 2014.

  • Simon Laflamme, « Du similaire et du différent dans le déroulement des comités en Midi-Pyrénées et en Ontario français », dans Norman Cheadle, Julie Boissonneault et Ali Reguigui (dir.), Langue et territoire. Espaces littéraires / Language and territory: Literary Spaces, Sudbury, Université Laurentienne, Série monographique en sciences humaines / Human Sciences Monographic Series, vol. 16, 2014, p. 335-360.

  • Christiane Bernier, Simon Laflamme et Sylvie Lafrenière, « Exposition aux médias en milieu minoritaire au Canada. Une comparaison entre Franco-Ontariens et Anglo-Québécois », dans Ali Reguigui et Julie Boissonneault (dir.), Langue et territoire. Études en aménagement linguistique / Language and Territory: Studies in Language Planning, Sudbury, Université Laurentienne, Série monographique en sciences humaines / Human Sciences Monographic Series, vol. 14, 2014, p. 195-222.