Compétence culturelle du corps professoral, du personnel et de la population étudiante

Compétence culturelle

La compétence culturelle parle de VOUS, car il s’agit de cerner vos propres croyances, attitudes et préjugés à l’égard des collectivités autochtones et de comprendre comment ceux-ci influent sur vos relations avec elles. Ce savoir est essentiel non seulement à votre cheminement personnel (et, par ricochet, au changement sociétal), mais aussi à la manière dont vous engagez un dialogue respectueux avec les peuples autochtones. En clair, la compétence culturelle est un cheminement à vie, et non un investissement ponctuel, comme en témoignent les ressources ci-dessous, consacrées à ce sujet et qui constituent un bon point de départ.

​​​​​​Guide de reconnaissance des Premières Nations et des territoires traditionnels 

TCe guide énonce la formule de reconnaissance du territoire recommandée par l’Association canadienne des professeures et professeurs d’université (ACPPU).

 

Leading with Diversity

Ce document avance les compétences culturelles qui doivent s’intégrer à la préparation en enseignement et au perfectionnement professionnel.

 

Liste d’ouvrages sur les pensionnats autochtones

Cette liste tient compte d’un certain nombre de livres et d’articles qui sont écrits, de plus en plus, sur l’histoire et l’héritage des pensionnats autochtones au Canada.

 

Lignes directrices pour la mise en œuvre de soins infirmiers culturellement adaptés

L’objet de ce document est de présenter des lignes directrices universellement applicables à la mise en œuvre de soins culturellement adaptés. Ces lignes directrices peuvent servir de ressource aux infirmières et infirmiers appelés à remplir divers rôles - cliniciens, administrateurs, chercheurs et éducateurs - en mettant l’accent sur le fait que la compétence culturelle est une priorité pour les soins qu’ils offrent aux populations.

 

Cultural Safety: The importance of in Practice When Providing Care to Aboriginal People

Les objectifs d’apprentissage de ce document sont de comprendre ce qu’on entend par les termes culture, sensibilisation culturelle, sensibilité culturelle, compétence culturelle et sécurité culturelle.

 

Commission de vérité et réconciliation : appels à l’action

Afin de redresser les séquelles laissées par les pensionnats autochtones et de faire avancer le processus de réconciliation canadienne, la Commission de vérité et réconciliation a lancé des appels à l’action.

 

Universités canadiennes et réconciliation : ressources utiles

Cet ensemble de ressources (voir ci-dessous) a été développé pour aider les établissements membres à donner suite aux 94 appels à l’action lancés par la Commission de vérité et réconciliation et à traduire dans les faits les principes qui sous-tendent l’enseignement autochtone. On y trouve des exemples de pratiques prometteuses dans les universités canadiennes en matière de réconciliation, un document d’orientation exposant les principaux éléments à considérer en prévision de la mise en place de telles pratiques et des liens vers des ressources existantes.

Formation à la compétence culturelle autochtone

Cette formation est une plateforme destinée à mettre en place un processus par lequel promouvoir la compétence culturelle à l’appui des relations entre les peuples autochtones et le Canada. Assurées de manière sensible et respectueuse, les séances abordent des questions complexes dans l’optique d’une narration historique qui est inclusive pour les participants autochtones et allochtones.

 

Le Native Canadian Centre of Toronto présente « Indigenize Our Minds »

Le programme de sensibilisation et d’éducation « Indigenize Our Minds », une formation à but non lucratif, s’attache à offrir une perspective autochtone sur l’histoire, la culture et les langues autochtones en Amérique du Nord. Tous les volets d’enseignement répondent aux exigences du ministère de l’Éducation de l’Ontario à l’égard d’un programme d’études et une formation sur la sensibilité culturelle autochtone est offerte, ce qui comprend des communications personnalisées selon la demande des organismes, agences et entreprises.

 

Cours de compétence culturelle autochtone

Le groupe Indigenous Reconciliation offre un cours de compétence culturelle autochtone, l’un des cours les plus réussis et les plus recherchés à ce sujet. Organisés en séances en personne d’un et de deux jours, ces cours, dispensés dans tout le Canada par des formateurs agréés ICC (Indigenous Cultural Competence), abordent un ensemble de sujets, dont la compétence culturelle, l’histoire du Canada et la réconciliation.

 

Kairos Canada

Kairos est attaché à la vérité, à la guérison et à la réconciliation face au passé et à la justice autochtone pour le présent. Parmi ses domaines prioritaires actuels figurent la décolonisation et l’éducation à la réconciliation, une action menée par le truchement de « l’Exercice des couvertures KAIROS », son outil d’enseignement le plus populaire donnant suite aux appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation.

 

Traités de l’Ontario

Ce site spécialisé permet d’en apprendre davantage sur les traités, les relations découlant de ceux-ci et les droits issus de traités qui façonnent l’Ontario.

 

Améliorer sa compétence culturelle en six étapes

Les soins adaptés à la culture le sont dans la mesure où ils respectent les croyances et les pratiques culturelles du patient et sont compatibles avec celles-ci. De nombreux auteurs ont défini des étapes permettant d’atteindre la compétence culturelle :

Mary Narayan a publié un « Guide du clinicien » qui indique comment en arriver à des soins culturellement compétents en six étapes.

 

Au-delà des 94 appels à l’action - La vérité et la réconciliation au Canada

Un rapport d’étape sur chaque appel à l’action, suivi de résumés détaillés expliquant les rapports d’étape successifs.

 

Compétence culturelle (Université d’Ottawa)

Ce site Web propose les concepts de base, une hiérarchie des interactions culturelles, l’apprentissage de la compétence culturelle et la communication interculturelle, questions qui peuvent constituer une pierre d’achoppement dans un contexte de communication entre cultures et types de culture.

 

Commission des droits de la personne de l’Ontario

Le Code des droits de la personne de l’Ontario est une loi provinciale qui donne à chaque personne le droit de ne pas faire l’objet de discrimination dans cinq domaines de la vie sociale, appelés domaines sociaux pour une ou plusieurs raisons, à savoir l’emploi, le logement, les services et établissements (comme l’éducation, les soins de santé, la police, l’administration publique, les magasins ou les restaurants), les syndicats et associations professionnelles et les contrats ou accords.

 

Reconciliation Canada

Né de la vision du chef Robert Joseph Gwawaenuk, aîné, ambassadeur de Reconciliation Canada, cet organisme ouvre la voie en engageant les Canadiens dans le dialogue et les expériences transformatrices, l’objectif étant de revitaliser les relations entre les peuples autochtones et tous les Canadiens. Le modèle de réconciliation que préconise l’organisme engage les gens dans une discussion ouverte et honnête afin de comprendre nos histoires et expériences dans toute leur diversité.

 

Fédération ontarienne des centres d’amitié autochtones

La Fédération ontarienne des centres d’amitié autochtones (FOCAA), fondée en 1971, a pour mission de soutenir les centres d’amitié membres dans tout l’Ontario, de plaider en leur faveur et de renforcer leurs capacités. Dans la poursuite de sa mission, la FOCAA a également développé une formation à la compétence culturelle autochtone qu’elle offre actuellement.

 

Indigenous Corporate Training INC.

Orientée vers les entreprises, cette société de formation autochtone offre sur place ou en ligne des cours de formation à l’intention de personnes physiques (équipes en cours d’organisation) ou morales (particuliers). Concrètement, ces cours, de la sensibilisation aux autochtones à la consultation et à la participation autochtones, en passant par une approche efficace du travail avec les peuples autochtones, vous amèneront à mieux savoir élaborer un plan de participation des 

Cultural Competency- Working with Aboriginal Peoples: A Non-Native Perspective

Cet article, publié dans la Native Social Work Journal de l’Université Laurentienne et écrit par Eric, étudiant inscrit au programme de maîtrise en services sociaux pour les autochtones, aborde une double problématique, à savoir comment le manque de connaissances historiques joue un rôle clé dans la façon dont la vie des membres des Premières Nations se trouve systématiquement opprimée et comment les travailleurs sociaux au Canada devraient être conscients des défis auxquels font face les autochtones.

 

Promoting Educator’s Cultural Competence to Better Serve Culturally Diverse Students

Cet article explique en quoi l’écart culturel entre les élèves et les enseignants influe sur les résultats scolaires des premiers et contribuer aux écarts de rendement entre différents groupes d’élèves. Parallèlement, l’auteur aborde la question de savoir pourquoi les éducateurs devraient être compétents sur le plan culturel et comment la compétence culturelle mène à un enseignement plus efficace.

 

What does it mean to be culturally competent?

Partant d’une définition de ce qu’est la compétence culturelle, soulignant pourquoi il est si important de voir reconnaître, respecter et apprécier sa culture et son milieu culturel, cet article explique les trois pôles de la compétence culturelle : sensibilisation ou attitudes, connaissances et savoir-faire.

 

Culturally Competent Nursing Care

Intitulé « Culturally Competent Nursing Care, A Challenge for the 21st Century », cet article, paru dans la revue Critical Care Nurse, aborde la nécessité chez les infirmières et infirmiers en soins intensifs d’acquérir une compétence culturelle, puis présente un modèle de développement de celle-ci et décrit les écueils courants dans la prestation de soins compétents du point de vue culturel.

 

How to Strengthen Cultural Competence in Nursing Practice

Cet article examine en quoi la compétence culturelle est pertinente en soins infirmiers, estimant que le respect des patients dans l’optique des différences culturelles est une compétence importante et nécessaire, et nous rappelle que des pratiques culturelles distinctes peuvent influencer le plan de soins et même la façon dont un patient perçoit sa maladie. 

 

Promoting Cultural Competence in Nursing

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada est d’avis que la compétence culturelle est une habileté qui s’impose aux infirmières et infirmiers autorisés dès l’accès à la profession. Le CND est du même avis ajoutant que la compétence culturelle est l’application des connaissances, des habiletés, des attitudes ou qualités personnelles, que l’on exige au personnel infirmier, afin d’optimiser les relations respectueuses avec les diverses populations de clients et de collègues.

 

Standards for Cultural Competence in Social Work Practice

Affirmant le respect de la diversité, estimant qu’elle est une valeur fondamentale de la profession du travail social, cet article, ancré dans l’éthique et les valeurs de la profession du travail social, développe le Code de déontologie de l’Association canadienne des travailleurs sociaux et ses Lignes directrices pour une pratique conforme à la déontologie.

 

Why Indigenous Studies Programs Are Valuable for Gen Y

Au cours d’un entretien avec Hayden King, professeur d’études autochtones à l’Université McMaster et membre de la Première Nation Beausoleil de Chimnissing, Danielle Lorenz en a profité pour lui poser des questions sur les avantages qu’en tirent les étudiants en suivant des cours d’études autochtones.

 

Why Indigenous Studies Classes Are Even More Important Today

Cet article de Danielle Lorenz revient sur l’importance de suivre des cours d’études autochtones dans le contexte actuel. Elle s’entretient avec Mallorry Whiteduck, originaire de Kitigan Zibi Anishinabeg, pour avoir son point de vue.

Wawahte-Stories of Residential School Survivors (documentary)

Wawahte a commencé comme un livre puis a évolué pour devenir un documentaire éducatif alliant des images d’archives et des éléments tirés du livre audio Wawahte. Le résultat est une production plus évocatrice et plus accessible que jamais.

 

Cultural Safety: Respect and Dignity in Relationships

Cette vidéo, de cinq minutes, présente la sécurité culturelle touchant les concepts connexes d’une manière facile à comprendre. 

 

Ted.com

La plateforme Ted accueille des conférences stimulantes données lors de rencontres organisées dans le monde entier et le site est l’endroit où vous pouvez trouver du contenu autochtone en format vidéo.

 

Ted.com (The impact of Residential  Schools on Aboriginal Healthcare)

Dawn, abordant les pensionnats et leurs répercussions sur les personnes et les familles touchées, plaide avec passion pour que soient mis en relation l’expérience des survivants et leurs futurs besoins de soins de santé afin qu’ils correspondent aux répercussions de cette expérience.

 

Ted.com (Advocating for culturally competent education practices)

Arlene Arias (Ph.D.) est travailleuse sociale clinique autorisée et titulaire d’un doctorat en leadership dans le domaine de l’éducation. Cofondatrice de Radical Advocates for Cross Cultural Education, elle est également, à ce titre, une ardente défenseure, au sein de la collectivité du Grand Waterbury, de l’équité en matière d’éducation et de justice sociale au nom des populations minoritaires.

 

Ted.com (Cultural Competence in Mental Health)

Au cours de cette conférence TED, Jessica Dere (Ph.D.) aborde la santé et la maladie mentales et explique en quoi la culture est un facteur important à considérer, affirmant que, dans tous les domaines pertinents, à savoir la recherche en santé mentale, les soins cliniques et l’enseignement, il y a de grands avantages à tirer d’une véritable compréhension des personnes dans leur contexte ou milieu.

21 Things You May Not Know About the Indian Act: Helping Canadians Make Reconciliation with Indigenous Peoples a Reality

Ce livre, basé sur un article viral intitulé 21 Things You May Not Know About the Indian Act, est un guide indispensable pour qui veut comprendre cette loi et ses répercussions sur des générations de peuples autochtones. L’auteur est un éminent formateur dans la sensibilisation aux réalités culturelles.

 

The Marrow Thieves

Dans son livre The Marrow Thieves, Cherie Dimaline tisse un avenir relativement proche qui fait nettement écho à nos propres traumatismes, actuels et passés, qui se répètent, un monde romanesque dont le fondement dans la réalité imprègne le récit de dures vérités, au fil des épreuves et des tribulations d’un ensemble de personnages attachants, ainsi que de leurs combats pour survivre et mener leur vie avec l’amour et la sécurité qui leur sont refusés. La forte tension des enjeux qui sous-tend chaque scène entraîne le lecteur au fil du récit d’où se dégage un message central au sujet de nos rêves et, plus largement, de notre culture qui, malgré les pertes, a le potentiel de guérir et le pouvoir de restaurer.

 

Treaty Promises, Indian Reality: Life on a Reserve

Ce livre est une histoire de triomphe sur l’adversité et l’oppression. Dans ce récit très personnel de la vie dans une réserve indienne et dans des pensionnats indiens, Harold LeRat, épaulé par l’écrivaine Linda Ungar, raconte l’histoire du peuple Cowessess à partir des témoignages des aînés, de ses recherches sur la cession de terres et de ses propres souvenirs. À bien des égards, ce livre jette un regard sur la réalité indienne telle qu’elle ressort de la vie de nombreux peuples des Premières Nations et de la création de réserves dans les Prairies.

Harold LeRat, Indien des traités de la Première Nation de Cowessess, possède une vaste expérience, la sienne et celle de ses ancêtres, et en parle avec verve.

 

We interrupt This Stereotype

We Interrupt This Program: Indigenous Media Tactics in Canadian Culture, fraîchement sorti d’UBC Press, met en lumière des exemples de changements notables en examinant des artistes, des créateurs de médias et des journalistes autochtones qui repoussent les stéréotypes et les interprétations coloniales, créant ainsi de nouveaux récits pour eux-mêmes et à leur sujet.

Pour achêter ce livre, cliquez ici.

 

Colonized Classrooms-Racism, Trauma and Resistance in Post-Secondary Education

Dans ce livre, Sheila Cote-Meek explique comment les étudiants autochtones font face aux récits de violence coloniale relatés en classe d’études postsecondaires alors qu’ils vivent, dans le même temps, la violence coloniale, et en font l’expérience au quotidien.

Sheila Cote-Meek est Anishinaabe-Kwe de Teme-Augama Anishnabai, vice-rectrice associée à l’enseignement et aux programmes autochtones et professeure à l’École des relations autochtones à l’UL.
 

 

Cultural Competence: A Primer for Educators (textbook)

Cultural Competence: A Primer for Educators présente sous la forme d’un manuel pédagogique court et facile d’emploi les fondements de stratégies d’éducation multiculturelle. Parallèlement, l’auteur offre également des éclairages sur les dimensions psychosociales de l’enseignement de populations culturellement diverses. Complet, mais concis, ce manuel est un guide indispensable pour qui veut souligner l’importance de la diversité dans la salle de classe.

 

Dispelling Common Myths About Indigenous Peoples

Indigenous Corporate Training INC. a mis au point un livre électronique pour mieux connaître certains mythes courants et donner un aperçu de la réalité vécue par les peuples autochtones.

 

Truth and Reconciliation in Canadian Schools

Truth and Reconciliation in Canadian Schools, de Pamela Toulouse, éducatrice et auteure anishinaabe, conférencière et motivatrice très recherchée, réunit ici des informations actuelles, des éclairages personnels, des ressources authentiques, des stratégies interactives et des plans de leçons à l’usage des apprenants autochtones et allochtones en salle de classe. Ce livre s’adresse à tous les enseignants qui cherchent à incorporer dans leur enseignement, respectueusement, l’histoire des pensionnats indiens, l’éducation relative aux traités, les contributions autochtones, les perspectives des Premières Nations, des Inuits et des Métis, les Enseignements des sept grands-pères et les enseignements du cercle sacré.

Anishinaabe-Kwe de la Première Nation de Sagamok, Mme Pamela Rose Toulouse est professeure agrégée dans la School of Education à l’Université Laurentienne.

http://www.goodminds.com/truth-and-reconciliation-canadian-schools-paper-ed