Vous êtes maintenant dans la zone de contenu principale

Journée du consentement

9 septembre 2021

Le 9 septembre 2021, joignez-vous à nous pour la Journée du consentement.

Tous les membres de la communauté de la Laurentienne ont un rôle à jouer pour prévenir la violence sexuelle sur notre campus et soutenir les personnes touchées par cette violence. Que vous soyez membre de la population étudiante, de la direction d’une association étudiante, du corps professoral ou du personnel, votre participation et votre engagement sont cruciaux.

Nous vous invitons à visiter les kiosques de nos partenaires communautaires dans l’Atrium pour en savoir plus sur la violence sexuelle et les services offerts aux personnes concernées.  

En après-midi, nous présentons des ateliers animés par le Centre Victoria pour femmes, les Services policiers du Grand Sudbury et les Services aux victimes de Sudbury et de la région sur des sujets liés à la violence sexuelle et au trafic des personnes.

Voici le programme de la journée :

9 septembre 2021

Plus d'information

Pour participer à la conversation et à la Journée du consentement, vous pouvez :

  1. prendre note des affiches « Traçons les limites » sur le campus et discuter avec vos pairs de la violence sexuelle et du consentement;
  2. participer aux conversations dans les médias sociaux – nous publierons divers scénarios « Traçons les limites » mettant en évidence des façons dont VOUS pouvez établir les limites;
  3. aimer, commenter et partager les communications que nous publierons dans les médias sociaux pour nous aider à faire passer le message;
  4. utiliser les mots-clics #IAsk, #jedemande, #Drawtheline, #traçonsleslimites dans vos médias sociaux;
  5. faire connaître cette question. Nous avons besoin de votre aide pour créer une culture de consentement sur le campus;
  6. participer aux activités (voir le programme ici);
  7. regarder la vidéo « Le consentement, c’est comme le thé »
  8. vous renseigner davantage sur l’atelier « Upstander » et la façon d’intervenir contre la violence sexuelle (consulter le BEDDP pour obtenir plus de détails);
  9. utiliser le fond d’écran Zoom « Le consentement est simple » #IAsk #jedemande toute la journée du 9 septembre;
  10. vous joindre à notre équipe « Le consentement est simple » qui recrute de nouveaux membres étudiants partageant un enthousiasme pour créer une culture du consentement (consulter le BEDDP pour obtenir plus de détails).

« Consentement » s’entend du choix et de l’accord actifs, directs, volontaires et conscients de participer à toute activité sexuelle par une personne capable d’accorder son consentement. Le consentement peut être retiré en tout temps et ne peut pas être présumé ni implicite. Ces éléments du consentement doivent être manifestes. Il n’est pas acceptable qu’une personne présumée avoir commis une violence sexuelle utilise la consommation d’alcool ou de drogues comme excuse pour dire qu’elle pensait qu’il y avait un consentement.

À des fins de clarification, il convient de préciser que le consentement :

  • ne peut pas être accordé par le silence ou l’absence de « non »;
  • ne peut pas être donné par une personne qui est incapable de l’accorder parce qu’elle est intoxiquée par l’alcool ou des drogues;
  • ne peut pas être obtenu par des menaces ou la coercition;
  • ne peut pas être donné si la personne présumée avoir commis une violence sexuelle a abusé de sa position de confiance, de pouvoir ou d’autorité;
  • n’a peut-être pas été accordé comme il se doit lorsqu’une personne a un handicap qui limite ses moyens verbaux ou physiques d’interaction. Dans ces cas, il est extrêmement important de déterminer comment le consentement sera établi.

Voici une vidéo pour clarifier.

« Violence sexuelle » désigne tout acte de nature sexuelle ou dirigé contre la sexualité, l’identité de genre ou l’expression de genre d’une personne, que l’acte soit de nature physique ou psychologique, qui est commis, menacé ou tenté contre une personne sans son consentement, et comprend l’agression sexuelle, le harcèlement sexuel, la traque, l’exposition indécente, le voyeurisme et l’exploitation sexuelle.

Le consentement, c’est simple. Travaillons ensemble pour créer un campus sécuritaire pour tout le monde.

Fichier de divulgation (PDF)

La formation en ligne « Répondre aux déclarations d’actes de violence sexuelle sur les campus universitaires et collégiaux ».

Cette formation est en cours de traduction et n’est donc pas offerte en français. En attendant, sachez qu’il existe en ligne des documents utiles en français par l’intermédiaire de l’Institut de formation en matière de violence faite aux femmes.

Pour les séances en personne en français portant sur les divulgations, écrivez au BEDDP à edhr@laurentienne.ca.