Retour vers le haut

L’Université Laurentienne accueille David Fortin, Ph.D., au poste de directeur de l’École d’architecture McEwen

La population étudiante et le corps professoral McEwen saluent les contributions continues du directeur fondateur Terrance Galvin

L’Université Laurentienne est heureuse d’accueillir M. David Fortin, Ph.D., dans son nouveau rôle de directeur de l’École d’architecture McEwen (EAM). Membre du corps professoral de l’École, il exerce les fonctions de directeur depuis le début de janvier 2018, prenant la relève du directeur fondateur de l’École, M. Terrance Galvin, Ph.D., qui a dirigé avec succès la mise sur pied et le développement de l’EAM depuis son inauguration en 2012.

« C’est un véritable honneur pour moi d’avoir été choisi pour diriger la plus récente école d’architecture au pays, a dit M. Fortin. La vision exceptionnelle de l’École, profondément rattachée au design célébrant la place, la culture et la communauté, m’a toujours inspiré puisque ces principes favorisent l’innovation et la créativité technologiques pour créer un avenir dans lequel nous voulons tous vivre. »

Membre de la Nation métisse de l’Ontario, M. Fortin est le premier autochtone à diriger une école d’architecture canadienne. Il est aussi membre de l’Institut royal d’architecture du Canada (MIRAC) et un architecte autorisé qui a travaillé dans divers cabinets professionnels à Calgary. Il a enseigné le design, l’histoire et la théorie au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada, a donné des cours au Kenya et en Amérique du Sud, et donne actuellement un cours examinant l’incidence du changement climatique sur le design. Il se concentre actuellement sur le design autochtone en architecture contemporaine et est co-conservateur d’une équipe d’architectes autochtones (UNCEDED) qui représentera le Canada à la prestigieuse Biennale d’architecture de Venise 2018, en Italie.

« Je suis très heureux de diriger une école qui fait ce qu’aucune autre école d’architecture ne fait au Canada, a ajouté M. Fortin. Nos étudiants font des apprentissages au moyen d’expériences pratiques et d’activités communautaires directes. Ils sont aussi guidés par les enseignements autochtones et les normes professionnelles les plus élevées dans la conception d’édifices et de collectivités dans les climats froids du monde tout en incorporant l’utilisation innovatrice du bois et formulant des stratégies pertinentes de durabilité. »

« L’École McEwen est enracinée dans les paysages et collectivités du nord et les enseignements autochtones ont toujours eu une place primée dans le programme d’études, a souligné l’architecte de renommée mondiale, M. Douglas Cardinal, reconnu pour ses conceptions de structures inspirées par ses racines autochtones. Une personne comme David, qui a fait l’expérience de perspectives autochtones et allochtones, exercera une force positive envers la réconciliation pour les futures générations d’architectes. »

Depuis le lancement de l’EAM en 2012, elle a transformé non seulement ses étudiants, mais aussi les collectivités du nord de l’Ontario. Des membres de la population étudiante ont travaillé de près avec de nombreuses communautés sur des projets liés entre autres au logement pour les personnes aînées à Chapleau, à des cabanes à pêche sur glace à Sudbury et à un centre de santé pour la Première Nation de Batchewana.

Le directeur fondateur, M. Terrance Galvin, Ph.D., continuera d’enseigner et de jouer un rôle actif dans l’avenir de l’EAM. Sous sa direction, l’EAM est devenue la première nouvelle école d’architecture à voir le jour au Canada en plus de 40 ans, a emménagé dans son édifice primé au centre-ville de Sudbury et a attiré des membres de la population étudiante et du personnel dont le travail a fait déjà l’objet d’éloges nationaux et mondiaux.

Dirigée par M. Galvin, l’École a reçu pour soutenir sa vision un don de 10 000 000 $ des philanthropes Rob et Cheryl McEwen. En plus de former la prochaine génération d’architectes canadiens, M. Galvin continuera de diriger la demande d’agrément initial auprès du Conseil canadien de certification en architecture et de collaborer avec l’organisme Walking with Our Sisters à Sudbury pour la conception de son exposition commémorative d’art pour les femmes et jeunes filles autochtones portées disparues ou tuées au Canada et aux États-Unis.

« Je suis fier de l’approche hétérogène que nous adoptons en collaborant avec les communautés, a affirmé M. Galvin, faisant allusion aux six ans passés comme directeur fondateur. L’École emprunte une approche technologique et pédagogique en matière d’innovation, en mettant à l’essai les connaissances traditionnelles et les formes contemporaines. En collaborant avec les collectivités locales et du nord, nous tirons de leçons qui peuvent être mises en pratique aux plans national et mondial, comme en témoigne l’atelier des cycles supérieurs de Tammy Gaber en Islande. J’ai hâte de poursuivre cette aventure incroyable et de collaborer avec David et mes collègues afin que l’École McEwen devienne un modèle pour les écoles d’architecture dans le monde. »

« Je tiens à remercier Terrance du travail et du leadership incroyables dont il a fait preuve en développant l’École McEwen en l’établissement primé qu’il est actuellement, a dit le recteur et vice-chancelier par intérim de l’Université Laurentienne, M. Pierre Zundel, Ph.D. Je félicite aussi David et lui souhaite un énorme succès dans le cadre de ce nouveau défi de guider l’École d’architecture McEwen afin qu’elle atteigne une renommée mondiale. »

 

Au sujet de l’École d’architecture McEwen

L’École d’architecture McEwen (EAM) est fondée sur la fierté de la place, philosophie qui englobe la résilience des gens du nord et la beauté sans égale du paysage nord-ontarien. L’EAM est une expérience en constante évolution en matière de pédagogies émergentes et de cultures diverses. Notre programme exceptionnel fait valoir le design et la culture pour les climats du nord sur les scènes régionales et mondiales et met l’accent sur le développement d’une expertise touchant le bois, les ateliers de conception-construction employant des méthodes traditionnelles et émergentes de fabrication, la conception dirigée par la collectivité et un vaste programme d’enseignement coopératif dans les contextes industriels et professionnels. Les membres francophones, anglophones, métis et des Premières Nations du corps professoral et de la population étudiante participent à des ateliers de design donnés en français et anglais et profitent de possibilités de collaborer avec les aînés autochtones en résidence. Notre complexe innovateur et primé, composé de quatre édifices, est à la fois didactique et écologiquement durable, tout en étant un outil d’enseignement privilégié et accessible.

  

Prix et distinctions de l’École d’architecture McEwen

  • 2017 – Bourse Bill Mason
    ​L’étudiante Maeve Macdonald reçoit la Bourse Bill Mason créée par Pagaie Canada.
  • 2017 – Wood Works Ontario - Prix dans la catégorie institutionnelle de 10 000 000 $ 
    Pour l’utilisation du bois dans la construction de l’EAM. Le prix souligne l’excellence, la mobilisation et l’innovation des personnes et organismes qui favorisent l’utilisation du bois dans la construction de toutes sortes.
  • 2016 – Charrette interuniversitaire du CCA : Recomposer le Nord
    Prix de l’opinion publique pour le projet « Nutri-Nunavik: The Potential of Northern Farming » (équipe d’étudiants du premier cycle).
  • 2016 et 2017 - IIDEX Canada
    L’étudiant Edward Chung est sélectionné pour exposer « EAB Floor Lamp and Mokomoko Vase », avec Hamza Adenali, à Toronto.
  • 2016 – Festival international du bois à Bergen
    Des étudiants de l’École d’architecture McEwen gagnent le premier prix pour la conception-construction d’installations en bois (Pre Tammy Gaber, Pr Randall Kober et des étudiants).
  • 2015 – Pride House that Kids Built, Sudbury pour les Jeux parapanaméricains
    Prix d’excellence des ressources humaines, ministère du Développement du Nord et des Mines de l’Ontario pour l’installation en courtepointes de peintures d’enfants « Inclusion dans les sports » (Pr Thomas Strickland et des étudiants).
  • 2015 – Science Nord
    Prix du partenariat remis à l’École d’architecture de la Laurentienne pour la conception du pavillon Terre dynamique (Pr David Fortin et Pr Roch Belair, avec Francis Thorpe et des étudiants).
  • 2015 – CANStruction
    Prix du choix du peuple pour « PARALLAX : “a” is for architecture » (Pr Terrance Galvin et des étudiants).
  • 2014 – Prix international VELUX
    Pour les étudiants en architecture (Vienne), Mention honorable pour la conception de cabanes de pêche sur la glace Northern Lights (Pre Tammy Gaber et des étudiants).

 

Exemples de projets en cours à l’École McEwen

Parmi les projets qu’effectuent actuellement des chercheurs et étudiants de l’EAM, il faut souligner, entre autres, un projet de recherche et une exposition axés sur l’architecture métisse (David Fortin, Ph.D.) et financés par le CRSH; un projet sur la conception de mosquées et d’espaces sexospécifiques au Canada (Tammy Graber, Ph.D.) financé par le CRSH et comprenant aussi une exposition et un livre à publier prochainement; une demande de Chaire de recherche de l’UNESCO (Émilie Pinard, Ph.D.) et la fondation de l’Institut maître d’immeuble de bois de grande hauteur incluant un concours mondial à Sudbury (Randall Kober et des collègues).