Retour vers le haut

La grande finale du plus vaste project de modernisation de l'histoire de l'université

Clôture du projet de modernisation du campus de 63 000 000 $ de la Laurentienne par l’inauguration de nouveau Centre d’accueil et le dévoilement du témoignage de reconnaissance des donateurs à la campagne Objectif 50

​L’Université Laurentienne a célébré le parachèvement du projet de modernisation du campus, chiffré à 63 000 000 $, lors de l’inauguration du nouveau Centre d’accueil. Situé au cœur de campus, ce nouveau point d’accueil et d’orientation reçoit les membres de la population étudiante et les visiteurs et leur donne accès aux renseignements et services du campus.

Parmi les transformations et nouveautés apportées au campus de Sudbury, il faut souligner le Centre autochtone de partage et d’apprentissage, le Centre d’apprentissage des cadres, le Club universitaire, la remise à neuf de 60 salles de classe et laboratoires, le réaménagement de taille du Pavillon Alphonse-Raymond et l’ajout du Centre d’accueil et de l’atrium qui s’élève sur trois étages. Le nouvel atrium est pourvu de places informelles à chaque étage qui se prêteront aux études et aux rencontres sociales ainsi que des sièges en gradins à partir du rez-de-chaussée à utiliser pour les activités spéciales sur le campus.

« Depuis le début du projet en octobre 2014, il y a eu des travaux de construction sur 250 000 pieds carrés de salles de classe, d’espaces de recherche et d’études et d’aires publics, a dit le recteur et vice-chancelier par intérim de l’Université Laurentienne, M. Pierre Zundel. Il s’agissait du plus vaste programme de rénovation et d’expansion à la Laurentienne depuis sa fondation dans les années 1960 et il est gratifiant de constater les avantages que procure maintenant cette initiative colossale à notre population étudiante. »

Le nouveau Centre d’accueil comprend aussi un important témoignage de reconnaissance aux quelque 200 donateurs qui ont contribué chacun plus de 10 000 $ à la campagne « Objectif 50 » de l’Université. Lancée en 2010 pour marquer le 50e anniversaire de la Laurentienne, la campagne de mobilisation de fonds comptait plus de 10 000 donateurs, a recueilli au-delà de 65 000 000 $ et a apporté des contributions à d’importants projets, y compris le centre de recherche de pointe sur l’écologie de l’eau douce, la création de plus de 200 nouvelles bourses d’aide et d’études, la fondation de l’École des mines Goodman et l’établissement de la première chaire de recherche au Canada en exploitation de mines à ciel ouvert.

« L’histoire d’Objectif 50 : Notre campagne est marquée d’exemples inspirants de générosité de nos donateurs, de succès d’étudiants et d’appui communautaire remarquable, a dit la dirigeante principale de l’Avancement à l’Université Laurentienne et présidente de la campagne Objectif 50, Mme Tracy McLeod. Le fait de voir les noms des personnes qui ont fait des investissements dans notre population étudiante nous rappellera quotidiennement l’effet transformateur que la campagne Objectif 50 a eu sur la philanthropie dans le nord de l’Ontario. »

 « Le nouveau Centre d’accueil est vite devenu le cœur de notre beau campus et est le parfait endroit où célébrer la conclusion de l’ambitieux projet de modernisation de l’Université, a ajouté la présidente du Conseil des gouverneurs de la Laurentienne, Mme Jennifer Witty. Beaucoup des résultats visés par le Plan stratégique 2012-2018 se rattachaient à ce projet, et je suis très fière de la souplesse et de la patience dont la communauté universitaire a fait preuve et de l’orientation qu’elle a assurée dans le cadre de ce processus. Tout le monde a collaboré pour jeter les fondements d’un établissement qui servira notre région pour les générations à venir. »

 

Au sujet de l’Université Laurentienne

L’Université Laurentienne offre une expérience hors pair en anglais et en français, ainsi qu’une approche globale de l’éducation des Autochtones. Située sur le territoire traditionnel des peuples anishinabe de la Première Nation d’Atikameksheng, elle prépare les étudiants à devenir des agents du changement et leur donne les moyens de créer des solutions innovatrices à de futurs enjeux locaux et mondiaux. Ses étudiants bénéficient de classes de petite taille et de taux d’emplois exceptionnels après l’obtention du diplôme. Grâce à neuf Chaires de recherche du Canada et dix-neuf centres de recherche, la Laurentienne est un chef de file reconnu dans ses domaines spécialisés de recherche, notamment l’innovation minière et l’exploration minérale, les systèmes aquatiques stressés, la santé infantile dans les régions rurales et du nord, l’astrophysique des particules ainsi que la santé et la sécurité professionnelles.

l’Université Laurentienneprojet de modernisation du campusCentre autochtone de partage et d’apprentissageCentre d’apprentissage des cadresClub universitaire