Retour vers le haut

Un nouveau centre de recherche et de développement en collaboration portera le nom de Norinne Perdue

Un investissement d’un million de dollars de la famille Perdue dans le nouveau centre de recherche et de développement



L’Université Laurentienne a annoncé un investissement d’un million de dollars de la famille Perdue dans le nouveau centre de recherche et de développement. En guise de reconnaissance, le centre sera nommé le Centre de recherche et de développement en collaboration Norinne E. Perdue.

Hébergé dans l’Édifice de recherche, d’innovation et de génie Cliff Fielding, le Centre de recherche et de développement en collaboration Norinne E. Perdue permettra aux chercheurs des sept facultés de l’Université de collaborer et de partager matériel et expertise. L’installation a été conçue à la suite de consultations auprès des secteurs industriels locaux, des chercheurs et du corps professoral et permettra d’optimiser les collaborations et possibilités pluridisciplinaires.

Norinne était la petite-fille de Cliff Fielding. Le nouveau centre sera situé dans le futur édifice qui portera, comme il a été annoncé récemment, le nom de son grand-père.

« La famille Perdue appuie depuis longtemps l’Université Laurentienne, a dit la présidente du Conseil des gouverneurs de l’Université Laurentienne, Mme Jennifer Witty. Nos étudiants profitent énormément de sa générosité et, grâce à cet investissement, le Centre de recherche et de développement en collaboration permettra à notre région de continuer à prospérer. »

L’investissement de la famille Perdue était un élément important de la proposition de l’Université au Fonds d’investissement stratégique annoncé le 23 septembre 2016 par les gouvernements canadien et ontarien. Le projet s’élèvera à 60 700 000 $ et sera parachevé en 2018.

« Norinne croyait fermement qu’il fallait faire des études et travailler fort afin d’atteindre les objectifs, a affirmé M. Gerry Perdue, son mari. En partageant et travaillant ensemble, tout le monde est gagnant. Ce sont des valeurs que Norinne et moi avons inculquées à nos enfants à un très jeune âge. Ce centre commémorera le souvenir de Norinne en rehaussant les possibilités éducatives offertes aux étudiants et favorisant des collaborations qui se traduiront par des innovations dans le Nord. »

En 1960, Norinne Perdue, fille de Jim et Shirley Fielding, est née à Sudbury. Elle a fréquenté la Lockerby Secondary School jusqu’à la 12e année et a obtenu ensuite un diplôme de la Sudbury Secondary School comme lauréate du Mérite scolaire de l’Ontario. Elle a fait des études de B.A. à l’Université de Toronto et ensuite à l’Université Laurentienne en préparation de ses études supérieures menant à la maîtrise ès arts à l’Université Columbia, à New York.

Elle affichait toujours un intérêt pour ses propres études ainsi que les réussites scolaires de ses enfants et appuyait aussi les autres dans la poursuite de leurs objectifs éducationnels et de leurs intérêts.  En outre, Norinne excellait au dressage et a gagné à deux reprises les Championnats juniors canadiens de dressage pendant ses études à Toronto.
 

Au sujet de l’Université Laurentienne

L’Université Laurentienne offre une expérience hors pair en anglais et en français, ainsi qu’une approche globale de l’éducation des Autochtones. Les étudiants bénéficient de classes de petite taille et de taux d’emplois exceptionnels après l’obtention du diplôme. Grâce à neuf Chaires de recherche du Canada et dix-huit centres de recherche, la Laurentienne est un chef de file reconnu dans ses domaines spécialisés de recherche, notamment l’innovation minière et l’exploration minérale, les systèmes aquatiques stressés, la santé infantile dans les régions rurales et du nord, ainsi que l’astrophysique des particules. L’Université Laurentienne a obtenu plus de 100 000 000 $ de subvention de recherche au cours des cinq dernières années.
 

Centre de recherche et de développement en collaboration Norinne E. PerdueCliff Fielding ResearchInnovation and EngineeringNorinne E. PerdueJennifer Witty