Retour vers le haut

La Société de Gestion du Fonds du Patrimoine du Nord de l'Ontario fait un investissement dans la chaire de recherche en santé et sécurité au travail à l’Université Laurentienne

19 décembre, 2012 - L’honorable Rick Bartolucci, ministère du Développement du Nord et des Mines et président de la Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l’Ontario (SGFPNO), a annoncé aujourd’hui l’octroi de fonds pour la création d’une Chaire de recherche en santé et sécurité au travail à l’Université Laurentienne.  

Sous l’égide du Centre de recherche en santé et sécurité au travail (CRSST), le ou la titulaire de la nouvelle Chaire de recherche dirigera des recherches touchant tout un éventail de milieux professionnels avec l’appui d’une équipe d’adjoints de recherche et d’autres membres du personnel. En outre, la Chaire fera du CRSST un chef de file en recherche, développement, enseignement, formation et meilleures pratiques dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail sur la scène nationale et mondiale.  

« Le gouvernement, a dit le ministre Bartolucci, continue de collaborer avec les universités afin d’appuyer d’importantes initiatives de recherche. Il me fait plaisir de voir la SGFPNO consacrer des fonds à cette chaire de recherche qui rehaussera la réputation de l’Université Laurentienne tout comme du nord de l’Ontario en qualité de centre de premier plan en santé et sécurité au travail. »  

« Nous remercions le gouvernement tout comme les membres du conseil de la SGFPNO, a exprimé le recteur de l’Université Laurentienne, M. Dominic Giroux, d’appuyer ce projet qui permettra à la Laurentienne de mettre à profit de solides fondements de recherche en santé et sécurité au travail et d’apporter une contribution à de nombreux secteurs industriels de notre communauté. »  

« Cet investissement, a ajouté Mme Tammy Eger, professeure agrégée à l’École des sciences de l’activité physique et directrice du CRSST, nous aidera à atteindre notre objectif de devenir le centre innovateur d’excellence au plan mondial en matière de santé et sécurité au travail. Nous sommes persuadés que les recherches du CRSST contribueront à l’amélioration de la sécurité tant des travailleurs que des milieux de travail. »  

Depuis plus d’une décennie, l’Université Laurentienne ajoute à son expertise en santé et sécurité au travail, qui était axée au début sur l’industrie minière, mais touche maintenant à divers secteurs de l’emploi. Approuvé par le Sénat de l’Université Laurentienne en 2008, le CRSST est une équipe de chercheurs de diverses disciplines, dirigée par un conseil consultatif composé de représentants de syndicats, de l’industrie et d’organismes locaux de santé et sécurité. Le CRSST mène des études innovatrices dans le but de déterminer les questions de santé et de sécurité et de supprimer les maladies, blessures et risques professionnels des milieux de travail du nord de l’Ontario.