Enseignement et programmes autochtones

Aanii, boozhoo, kwe kwe, wachay et salutations

Bienvenue au Bureau de l’enseignement et des programmes autochtones à l’Université Laurentienne. Nous sommes situés sur le territoire couvert par le Traité Robinson-Huron de 1850 et reconnaissons qu’il s’agit des terres traditionnelles des Premières Nations d’Atikameksheng Anishnawbek et de Wahnapitae.

L’Université Laurentienne, avec ses partenaires fédérés (Université Huntington, Université Thorneloe et Université de Sudbury), offre une expérience postsecondaire hors pair en anglais et français assortie d’une approche englobante de l’éducation autochtone. Pour appuyer le mandat triculturel de l’établissement, notre bureau assure un leadership en matière de création de programmes, d’appuis et de partenariats qui font progresser les peuples, collectivités et perspectives autochtones.

 

Adresse : 935, chemin du lac Ramsey, Sudbury (Ontario) P3E 2C6

Bureau : Édifice R.D.-Parker, salle P-312

Téléphone : 705-675-1151, poste 3437

Au sujet de nous

Le mandat du Bureau de l’enseignement et des programmes autochtones est de favoriser l’essor des initiatives qui appuient la formation des autochtones et la réussite des étudiants métis, inuits et des Premières Nations. Pour ce faire, nous dirigeons la création d’initiatives autochtones stratégiques avec le Conseil de l’Université Laurentienne pour la formation des autochtones et l’ensemble de la communauté universitaire. Des exemples récents d’initiatives et programmes sont l’Institut de recherche autochtone Maamwizing et le Centre autochtone de partage et d’apprentissage, qui héberge le Bureau des affaires étudiantes autochtones, ainsi qu’un engagement soutenu envers l’accroissement du contenu autochtone dans les programmes d’études.

Le Bureau de la vice-rectrice associée à l’enseignement et aux programmes autochtones joue un rôle de direction dans la promotion, l’élaboration et la mise en œuvre d’initiatives et de programmes à l’appui de la mission du Conseil de l’Université Laurentienne pour la formation des autochtones (CULFA)) de soutenir l’autodétermination des personnes autochtones avec un accent particulier sur l’accès et l’appui favorisant la persévérance et l’obtention du diplôme chez les étudiants autochtones.

En 2006, Sheila Cote-Meek (Ph.D.) a été nommée la première directrice des affaires universitaires autochtones, poste qui a évolué pour devenir vice-rectrice associée aux programmes autochtones en 2009 et vice-rectrice associée à l’enseignement et aux programmes autochtones en 2011. Mme Cote-Meek est responsable de l’enseignement autochtone et des résultats énoncés dans le Plan stratégique 2018-2023 de l’Université Laurentienne pour ce qui concerne les étudiants et les collectivités autochtones. Elle est également responsable de la mise en œuvre du Plan stratégique 2018-2023 du Conseil de l’Université Laurentienne pour la formation des autochtones (CULFA).

Notre bureau a de nombreux sujets de fierté, dont la création du site Web touchant la présence autochtone sur le campus, la mise sur pied du Groupe de travail sur la vérité et la réconciliation (GTVR), la prestation des services de traduction Anishinaabemowin, le développement de l’Institut de recherche autochtone Maamwizing et l’engagement permanent pour un contenu accru traitant des Premières Nations, des Métis et des Inuits dans l’ensemble des programmes 

Shelly Moore- Frappier

Shelly Moore-Frappier

Vice-rectrice associée à l’enseignement et aux programmes autochtones

Membre de Teme Augama Anishinaabai, Mme Shelly Moore-Frappier est la vice-rectrice associée à l'enseigement et aux prgrammes autochtones par intérim à l'Université Laurentienne et était la premi;re directrice du Centre autochtone de partage et d'apprentissage qui a ouvert ses portes en 2017. 

Au début des années 1990, elle a étudié les services sociaux auprés des autochtones a l'université Laurentienne et a ensuite préparé une maîtrise en service social à l'universié de Toronto. Elle es considérée comme une pionnière des services étudiants autochtoes à la Laurentienne puisqu'elle a oeuvré, au milieu des années 1990, à l'élaboration de programmes et à la défense des droits de la population étudiante autochtone. 

Fervente défenseuse des étudiants et familles autochtones, elle a donné des conseils en matière de politiques favorables ayant une incidence sur l'expérience étudiante. Même si elle cherche à créer une expérience pour les étudiants actuels et futurs, elle es sonsciente de la façon dont cela touche et honore les communautés avoisinantes. Née et élevéé dans le nord de l'ontario, elle es la fière mère de deux enfants et membre dévouée de la communauté. 

On peut communiquer avec elle à smoore@laurentian.ca ou au 705-675-1151, poste 3429.

Carole Perreault

Carole Perreault

Adjointe administrative à la vice-rectrice associée à l’enseignement et aux programmes autochtones

Originaire de Sudbury et diplômée du programme bilingue d’administration de bureau/secrétaire de direction du Collège Cambrian, Mme Carole Perreault est depuis longtemps l’adjointe administrative de la vice-rectrice associée à l’enseignement et aux programmes autochtones. En outre, elle prête un soutien administratif au Conseil de l’Université Laurentienne pour la formation des autochtones (CULFA). Activement à la recherche de ses racines autochtones, Mme Perreault aime faire des apprentissages et participer aux activités culturelles sur le campus et ailleurs. Ses coordonnées sont :  CSPerreault@laurentian.ca et 705-675-1151, poste 3437. Notre bureau est situé dans la salle P-312 de l’édifice Parker (935, chemin du lac Ramsey, Sudbury, Ontario P3E 2C6).

Émilie Bourgeault-Tassé

Émilie Bourgeault-Tassé 

Agente de projet authochtone

Coordinatrice des projetcs autochtones spéciaux a l'Université Laurentienne, Émilie Bourgeault-Tassé a obtenu un diplôme en anthropolgie en 2012 et été la premiére personne à soutenir une thèse parmi la cohorte inaugurale du programme de maîtrise en relations autochtones à la Laurentienne. Sa recherch examinait la façon dont les membres de la populations étudiante, du personel et du corps professoral décrivent leur indigénéité et la vivent. 

Elle coordonne des activités comme la Série de conférences Gkendassawin et la Semaine d'éducation autochtone et donne une formation en matière de compétence culturelle dans divers secteur du campus. On peut communiquer avec elle à ex_bourgeaulttasse@laurentienne.ca ou au 705-675-1151, poste 3062. 

Raymond Trudeau

Gestionnaire de projet

Membre du Territoire non cédé de Wiikwemkoong,  Raymon Trudeau s'est joint récemment à titre de gestionnaire de projets au Bureau de l'enseignement et des programmes autochtones, Il a acquis une importance expérience à gérer les projets, personnes et ressources dans la communauté autochtone régionale et dans l'industrie minière canadienne. Diplômé de l'Université Laurentienne avec une double concentration en droit et justice et en science politique, il est fier de son séjour universitaire pendant lequel il a présidé l'Association des étudiants autochtones. 

Il a collaboré avec beaucoup de communautés anishinabek, joué des rôles clés pour établir le Service policier UCCM Anishnaabe et le Centre de santé Noojmowin Teg et exercé les fonctions de gestionnaire de l'emploi et de la formation. Il se réjouit actuellement d'appuyer les efforts de l'Université pour assurer la réconciliation autochtone dans le domaine de la revitalisation et de la viabilité de la langue anishnaabemowin, l'appuis aux communautés autochtones et la réussite de la population étudiante, du corps professionral et du personnel. On peut communiquer avec lui à rx_trudeau@laurentienne.ca ou au 705-765-1151, poste 3455. 

Présence autochtone sur le campus

Le site touchant la présence autochtone sur le campus est une ressource destinée à l’ensemble des membres du corps professoral, du personnel et de la population étudiante de l’Université Laurentienne ainsi qu’aux partenaires fédérés (Université de Sudbury, Université Huntington et Université Thorneloe). À ce titre, le site Web constitue un point d’entrée respectueux à l’examen de votre rôle face aux peuples autochtones et de votre relation avec eux. Les six rubriques ou sujets indiqués ci-dessous ont été choisis parce qu’ils représentent les domaines où les questions et les demandes affluent les plus souvent auprès de notre bureau. Les sous-pages et ressources ci-dessous ont été conçues et préparées à l’intention de notre communauté dans son ensemble, l’objectif étant de sensibiliser le public, de faciliter le dialogue et de faire comprendre la responsabilité que nous avons tous envers l’équité, l’accès et la justice sociale.